Le chef d'entreprise de "Crazy Business" Wadner Pressoir a été tué mardi soir, aux environs de 8 heures, dans le quartier de Damien, situé dans la commune de Tabarre.

 

Selon les témoins sur place des individus circulant à pied on fait feu sur Wadner Pressoir qui a été atteint de plusieurs projectiles. Il a été rapidement transporté à l’hôpital où il a rendu l’âme.

 

Le décès de ce jeune entrepreneur très connu à Damien vient augmenter le nombre des victimes dans le contexte d'une insécurité généralisée et des soulèvements anti gouvernementaux. 

 

 

 

La police aurait arrêté un homme identifié par la population comme l'un des présumés assassins de Wadner Pressoir. Pour le moment, les parents de la victime disent attendre une enquête de la DCPJ pour déterminer les coupables et les traîner devant la justice.

 

Certains amis de Wadner Pressoir crient à une exécution sommaire du pouvoir. ce Dernier selon eux, Wadner supportait les revendications populaires contre Jovenel Moïse.

 

HPN

 

 

 

 

Des policiers ont manifesté à nouveau dimanche dans plusieurs villes du pays dénoncant les mauvaises conditions de travail et réclamant le droit de créer un syndicat au sein de la police nationale d’Haïti, a constaté Haiti Press Network.

 

 

 

« Autoriser des membres d’un corps armé à agir en dehors des prescrits légaux c’est exposer l’État dangereusement dans son fondement et dans ses bases existentielles », estime la Fondation Je Klere dans une position prise sur les mouvements de revendications des policiers.

 

 

 

La FJKL supporte les « légitimes revendications de la police, mais condamne les excès tel que l’annonce de la création d’un syndicat au sein de la PNH ». L’organisme de droits humains exige le respect des normes régissant le fonctionnement de toute société démocratique notamment en ce qui rapporte à la liberté syndicale et au droit de grève au sein des forces de sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

Les changements au sein du commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) entrepris sous le règne du Directeur Général a.i, Rameau Normil se poursuivent au sein de l’institution. Ainsi, la rédaction de HPN a appris la nomination suivie de son installation, ce vendredi 15 novembre 2019, de  Hervé Julien comme nouvel Inspecteur Général de la PNH.

 

Hervé Julien remplace à ce poste l’Inspecteur Ralph Stanley Brice. Ce dernier a été installé le mardi 10 septembre 2013 comme inspecteur général en chef de la Police nationale d'Haïti.

 

Haut cadre de l’institution policière, Hervé Julien, avait déjà été responsable, entre autre, de la direction départementale du Nord de Police dans les années antérieures. Depuis quelques années, il travaille à l’Inspection générale, entité qui suit la Direction Générale de la Police dans l’organigramme de la Police.

 

Ces changements au sein du haut commandement de la police interviennent à un moment ou les gangs refont surface et perturbent le climat de sécurité dans le pays. Environ 500 mille armes seraient en circulation illégalement dans le pays suivant un journal étranger dans un papier sur la conjoncture actuelle en Haïti.

 

GL

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages