Huit jours après que le pays ait connu un soulèvement populaire marqué par des actes de violences, de pillages et de vandalismes notamment dans la région métropolitaine, La police semble vouloir prendre ses responsabilités et reprendre les choses  main en cas d’éventuel dérapage.

Très critiquée lors des derniers événements l’accusant de passivité et d'absentéisme, une note publiée ce vendredi 13 Juillet, portant la signature du commandant du corps des brigades d’interventions motorisées (CBIM) Marceau Georges, demande aux  agents sous son commandement de rester mobilisés.

Le commandement du CBIM informe ses personnels policiers et administratifs, que suite aux mouvements de masse et les tensions populaires que connaît le pays ces derniers jours, il a été décidé  par le haut commandement de surseoir à tous les congés (annuel, spécial) peut on lire dans la note.

Cette décision survient à l’heure où l’opposition annonce une série de manifestations dans le pays. La note informe que tout l'effectif est convoqué en uniforme les vendredi 13 et samedi 14 juillet 2018 à la base du CBIM pour être déployé  dans divers points.

 

Les appels de l’opposition semblent attirer l’attention de la PNH, qui cette fois ne veut pas faillir à sa mission.

Naomie Olivier

 

Grave accident à Arcahaie à environ 20 km de Port au Prince dans la localité de Williamson dans le département de l'Ouest. Cet accident est survenu suite à une collision d'un canter immatriculé TP 68231 et  un bus Hiace immatriculé TP 10080 rempli de passagers.

Ce grave accident survenu Samedi vesr 2h de l'après midi a fait 4 morts sur place dont le chauffeur du bus et plus d'une quinzaine de blessés graves transportés à L'hôpital Saint Nicolas à Saint Marc.

Ce sont les agents de la police nationale d'Haïti et les membres de la population qui ont transporté les blessés à l'hopital a informé La Direction de la protection civile, grace à des informations reçues du chef de Brigade de la commune sur place.

 

C'est la consternation au sein de la famille  Widmaer, notamment du PDG de Radio Télémétopole Richard. Selon les informations reçues le fils ainé du Directeur de Radio Métropole Gunther Widmaer a été enlevé dans la commune de Petion ville il y a environ huit(8) jours. 

Malgré la rançon remise par la famille, le  corps du fils de Richard Widmaer  a été retrouvé sans vie Vendredi à Pèlerin, au haut de Petion ville. Cette mort tragique vient relancer le débat sur une pratique qu'on croyait enterrer. La Police avait annoncé il n'y a pas longtemps une diminution des cas d'enlèvement dans la région métrpolitaine

La Police devrait certainement ouvrir une enquête pour trouver les responsables de ce crime odieux. La Police nationale a toujours conseillé à la population de changer de comportement et d'habitude. Une nouvelle qui jette une douche froide dans le milieu médiatique.

HPN

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages