Haiti-Manifestation: Actes de violence, le gouvernement comdamne et annonce des poursuites judiciaires

Securite
Typographie

Dans une note acheminée à la rédaction de Haiti Press Network, le Bureau du Secrétaire à la Sécurité Publique  dit condamner avec la plus grande rigueur les actes de violence et de vandalisme perpétrés durant la manifestation qui s’est déroulée ce mardi 12 septembre 2017 dans la zone métropolitaine.

 Le Bureau dit exprimer son soutien aux victimes et affirme sa fermeté face à ces actes qu'il qualifie d' inacceptables tout en soulignant que les dégradations volontaires commises feront l’objet de poursuites judiciaires avec condamnation de leurs auteurs.

"En vue d’éviter la répétition de pareil actes et de garantir la sécurité des vies et des biens, le Bureau assure la population que des dispositions seront prises par les Autorités établies.", a conclu la note signée par le Secrétaire à la Sécurité Publique, Ronsard ST CYR.

Rappelons que plusieurs milliers de manifestants ont gagné les rues à Port-au-Prince, le mardi 12 septembre 2017, pour manifester  leur désaccord au vote, par le Parlement de la Loi de Finances 2017-2018.

En réaction aux interventions des agents de la Police nationale d’Haïti qui utilisaient, à outrance, du gaz lacrymogène et des tirs nourris pour disperser la foule au niveau de Delmas 60, les protestataires  ont lancé  des jets de pierre pa- ci et par-là.   Plusieurs pare-brises de véhicules et vitres d’entreprises ont été brisées.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages