Haïti-Sécurité : Yanick Joseph et quatre autres policiers du SPNH renvoyés de l'institution

Securite
Typographie

 

 
 
 
 
Comme promis, le directeur général de la PNH, Normil Rameau, a procédé, sous recommandation de l'IGPNH, à la révocation de 4 policiers, impliqués dans la création d'un syndicat au sein de l'institution. 
 
 
En effet, sur prescription de l'inspection générale (IGPNH), la direction générale de la Police nationale d'Haïti a pris la décision de licencier  l'agent 2, Yanik Joseph, coordinatrice du "syndicat de la PNH", Abelson Gros Nègre, agent 2, Yens Lamarre agent 1 et Jean Elder Lundi, Inspecteur de Police et  Gédéon Monbrun agent 2 de la PNH. 
 
 
Ces policiers sont sont reprochés de nombreux faits dont l'atteinte à l'honneur de la Police Nationale d'Haïti. Ces policiers  sont renvoyés de la PNH 24 heures après la marche des policiers réclamant de meilleures conditions de travail mais également de se constituer en syndicat.

 

Cette mesure administrative donne suite à un rapport de l'inspection générale de la police nationale d'Haïti. Ils sont accusés d'avoir porté atteinte à l'honneur de l'institution policière qui, dans ces règlements internes, interdit des mouvements de syndicat.

 

Cette décision est saluée par la Direction générale de la PNH  après d'autres actes de vandalisme ont été enregistrés au champ de mars après la marche des réclamer de meilleures conditions de travail mais encore le droit de se regrouper en syndicat.

 

 

 

 

 

 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages