Haïti-foot : Yves Jean Bart, Dadou, à nouveau suspendu pour 90 jours, wilner Etienne et Nella Joseph aussi

Football
Typographie

 

 

Accusé de viol sur des jeunes filles des sélections nationales, le président de la Fédération d'Haïti, Yves Jean-Bart, a vu sa suspension provisoire de 90 jours prolongée par la FIFA pour une nouvelle période de 90 jours, a appris Haïti Press Network.

 

Selon Yahoo.fr, cette décision a été prise à la demande de la présidente de la chambre d'instruction de la Commission d'éthique de la FIFA. La suspension provisoire imposée le 25 mai 2020 à M. Jean-Bart, « a été prolongée par le président de la chambre de jugement pour une période supplémentaire de 90 jours », indiqué l'instance mondiale dans un communiqué.

 

La justice interne de la FIFA a également annoncé avoir « élargi le champ de l'enquête » et a suspendu à titre provisoire pour 90 jours deux autres officiels du football haïtien : Nella Joseph, superviseuse auprès des jeunes filles au centre technique national de Croix-des-Bouquets, et Wilner Etienne, directeur technique de la FHF. L'enquête préliminaire actuellement menée « comprend l'analyse de potentiels délits commis par d'autres officiels de la FHF et du football haïtien », a ajouté la FIFA.

 

M. Jean-Bart fait l'objet d'une enquête de la part de la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire haïtienne. Selon des jeunes filles citées dans un article publié fin avril dans le journal The Guardian, Yves Jean-Bart aurait violé de nombreuses joueuses mineures ces dernières années. Témoignant de pressions subies pour garder le silence, des victimes présumées ont affirmé au journal, sous couvert d'anonymat, qu'au moins deux joueuses mineures auraient avorté suite à des viols commis par le président de la Fédération dans le centre national d'entraînement.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages