Haiti-Foot: Michaëlle Jean présidente FHF, choix judicieux mais un énorme défi

Football
Typographie

 

 

Depuis le weekend écoulé, le nom de l'ancienne gouverneure du Canada résonne dans le milieu footballistique en Haïti et  remplace le président Jean Bart banni du milieu sportif par la FIFA. Pour redorer son blason et refaire le football haïtien, la FIFA a mis en place un comité de normalisation pour deux ans à la tête de la fédération haïtienne de football dirigée par Michaëlle Jean, ancienne secrétaire générale de la Francophonie.

 

Si le choix est salué par les amants du foot, l'ancienne gouverneure, par contre, ne connait rien du football haïtien et arrive au moment où le sport roi est traversé par une violence accrue à l'image du pays. Le choix est judicieux, cependant les doutes planent sur la capacité réelle de Mme Michaelle Jean de trouver des solutions adéquates  sans l'apport des clubs, très attachés à l'ancien Président Dadou Jn Bart.  

 

Selon certains, le choix de  Michaëlle Jean pour remplacer Dadou est beaucoup plus politique que sportif pour laver et redorer l'image de cette fédération après les allégations du journaliste Romain Molina contre Yves Jean Bart pour viols sur mineures. Michaëlle Jean présidente, Monique André (Vice-Présidente), Jacques Letang et Yvon Sevère sont les quatre membres  nommés pour faire partie de ce comité de Normalisation qui va devoir travailler avec les Clubs de D1 mais encore les victimes.

 

Plusieurs personnes font remarquer que madame Jean qui n'a jamais travaillé dans le domaine sportif, aura beaucoup à faire pour mener à bien la mission que lui a confiée la FIFA. L'institution régulatrice du football international a souligné que le mandat de ce Comité Exécutif prendra fin le 30 novembre 2022 et affirme qu’à n’importe quel moment, elle peut ajouter ou retirer des membres.

 

Les membres du Comité de normalisation n’auront pas le droit de se présenter aux prochaines élections après leur entrée en fonction avec comme mission: gérer les affaires courantes, réviser les statuts, organiser les élections et assurer une bonne transition en 2023.

 

Madame Michaelle Jean a été une bonne gouverneure du Canada, elle a aussi  travaillé avec des groupes de femmes victimes de violences conjugales. Le choix de la FIFA d'une femme comme Michaelle  Jean n'est pas anodin car son soutien à ces femmes a permis à plusieurs d'entre elles de retrouver une vie normale.

 

Avec les scandales d'abus sexuels qui ont éclabousser le football Haïtien, plusieurs amants du ballon espèrent qu'elle sera à la hauteur pour relancer le football haïtien qui traverse depuis plusieurs mois des moments difficiles.

 

 

E.V

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages