Coupe du Monde-Russie 2018: Le plus jeune joueur, la plus petite équipe, la formation la plus chère... Voici une liste 

Sport
Typographie

La FIFA a officialisé lundi les 32 sélections de 23 joueurs retenues pour disputer le Mondial en Russie. Du joueur le plus jeune au championnat le plus représenté en passant par la sélection la plus grande.

Le benjamin du Mondial : Arzani a grillé la politesse à Mbappé

Sur les 736 joueurs à s’envoler dans les jours à venir pour la Russie, Kylian Mpabbe aurait pu être le plus jeune. A 19 ans et demi, le Parisien est déjà précoce parmi les grands. Mais il s’est fait voler la vedette par Daniel Arzani, un milieu offensif australien né deux semaines après lui, le 4 janvier 1999. La petite vedette du Melbourne City FC a fait ses débuts en sélection vendredi dernier, face à la République tchèque.

Le doyen : El Hadary, premier Mondial à 45 ans

Essam El Hadary est le gardien de la sélection égyptienne depuis 1996. Ses statistiques donnent le tournis : 22 ans de service, 154 sélections, 4 championnats d’Afrique… Pourtant, ce sera seulement la première Coupe du monde du portier d’Al-Taawoun (D1 saoudienne). S’il foule bien les pelouses russes, El Hadary supplantera Faryd Mondragon, qui avait défendu le but de la Colombie à 43 ans en 2014. Avant cela, le recordman était un certain Roger Milla.

L’habitué des lieux : Marquez, 5e participation

Ce sera le 5e Mondial de Rafael Marquez, fidèle au poste depuis l’édition 2002. A 39 ans, l’emblème de la sélection mexicaine va égaler son compatriote Carbajal, gardien des années 50 et 60, et l’Allemand Matthäus.

La sélection la plus jeune : La France

Avec une moyenne d’âge de 26 ans, la France présente la sélection la plus jeune du Mondial, à égalité avec le Nigéria. Les favoris suivent derrière : 27 ans pour l’Allemagne, 28 ans pour l’Espagne… Les plus expérimentés sont à trouver au Costa Rica, au Mexique ou encore en Argentine, avec des moyennes d’âge comprises entre 29 et 30 ans.

La sélection la plus chère : La France (aussi)

En additionnant les valeurs marchandes de chacun des 23 joueurs telles que compilées par le site Transfermarkt, c’est la France qui arrive en tête du classement des sélections les plus chères du Mondial. Le groupe de Didier Deschamps représente un actif symbolique de 1,04 milliard d’euros. Juste devant l’Espagne.

Le plus grand : Lovre Kalinic, au-dessus des 2 mètres

Ils ne sont que deux à pouvoir se targuer de cette petite fierté, mesurer plus de deux mètres : Lovre Kalinic (2,01m) est le grand gagnant de cette course honorifique. Le gardien de la sélection croate devance Jannik Vestergaard, défenseur danois, d’un petit centimètre, et son homologue belge Thibaut Courtois (1,99m).

Les plus petits : Les Péruviens et les Argentins

Quand on analyse la taille moyenne par sélection, certaines disparités géographiques apparaissent. Les deux nations à présenter les plus petits gabarits sont le Pérou (1,77m) et l’Argentine (1,78m), tandis que le joueur le plus petit se trouve au Panama (Alberto Quintero, 1,65m). A l’inverse, il faudra se méfier du potentiel athlétique de certaines nations, comme la Serbie, le Danemark ou l’Allemagne et leur mètre 86 de moyenne.

Le championnat le plus représenté : La Premier League

107 joueurs de première division anglaise seront en Russie. La Ligue 1 arrive 5e avec 49 représentants. A l’échelle des clubs, c’est à Manchester City que revient le pompon. 16 joueurs de l’effectif de Pep Guardiola porteront les couleurs de leur sélection cet été. Suivent le Real (15), le Barça (14) et le PSG (12), à égalité avec Chelsea.

Source Eurosport

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages