Haïti-Sports: Edwing Charles, un ministre et son envie de réussir 

Sport
Typographie

Plus de deux mois à la tête du ministère de la jeunesse, des sports et de l'action civique (MJSAC), le ministre Edwing Charles, qui selon les rumeurs n'est pas un habitué du milieu sportif, a montré avec ferveur son envie de faire mieux dans cette institution. A travers sa touche, son envie incessante de réussir et son implication pour améliorer les infrastructures sportives, il souhaite faire mieux que ces prédécesseurs.

Vu son dévouement, Me Edwing Charles n'est pas étranger non plus à ce secteur. Ancien joueur de football à Ganthier, il est un homme dynamique et déterminé.

Depuis son investiture, le numéro 1 du MJSAC a rencontré des jeunes dans les différentes écoles pour leur inculquer ses connaissances et partager ses expériences à ces jeunes citoyens.

Conscient de nombreux problèmes auxquels confrontent la jeunesse haïtienne, le ministre Charles s'active désormais à créer une synergie sur le long terme avec les jeunes pour les impliquer davantage dans l'émergence du pays et aussi travailler à leur plein épanouissement. 

Dans tous ses discours, M.Charles a souligné l'importance de la jeunesse et son implication dans le développement du pays car selon lui, la nature a horreur du vide.

En peu de temps, il a effectué plusieurs visites des parcs que ce soit dans le Nord ou au Plateau central, le natif de la Saline n'a pas caché sa détermination et son courage de lutter contre la corruption au sein même de son institution et de mettre en valeur des professionnels jetés aux oubliettes.

Rien ne peut l'arrêter, la pluie ou un soleil de plomb, il continue son travail.  Avec enthousiasme, il a participé le weekend dernier au lancement de la 4e édition du "weekend des jeunes 2018" dans le Nord-ouest du pays. M.Charles veut à tout prix offrir une meilleure opportunité d'épanouissement aux jeunes du pays en préparant les parcs sportifs et créer des activités scolaires et éducatives pour ces jeunes livrés à eux-mêmes.

Voulant laisser son empreinte dans ce secteur, M. Edwing Charles doit mettre sur pied sa programmation et ses plans d'action pour le bon déroulement des projets au sein de son ministère afin de laisser une marche à suivre à ses successeurs. 

Élevé dans une famille monoparentale, le ministre Charles se consacre désormais à la promotion de la jeunesse et surtout des jeunes vulnérables, que le conditionnement social expose à des difficultés de toutes sortes dans tout le pays.

 

Texte et photo d'Esther Versière

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages