Actualités

Grid List

 

 

"De tous les Directeurs installés au Musée du Panthéon National  Haïtien,  Haïti a la chance aujourd’hui de trouver, un peintre de renommée internationale pour refaire sa beauté. Ce musée inauguré en 1983, vise non seulement à perpétuer et à diffuser le souvenir des  Pères de la Patrie mais aussi de participer à la conservation du Patrimoine et à la diffusion de la culture nationale". C’est en ces termes que le titulaire du Ministère de la Culture et de la Communication, M. Pradel Henriquez a investi dans ses fonctions le mardi 28 avril 2020, le peintre de renommée internationale, Jean Claude Legagneur comme nouveau Directeur Général du MUPANAH.

 



“ Cultures partagées; patrimoine partagé; responsabilité partagée”, tel est le thème retenu pour la journée internationale des Monuments et des Sites. Suivant une note signée de la Ministre du Tourisme, Myriam Jean, la titulaire du portefeuille tourisme dans le gouvernement Jouthe Joseph se dit consciente que le  patrimoine culturel joue un rôle majeur dans la composition de notre  produit touristique, invite tous les Haïtiennes et Haïtiens, à respecter ces éléments qui font partie intégrante de notre identité de peuple.



  "La sauvegarde de notre  patrimoine historique bâti, est un trésor inestimable que chaque patriote doit chérir; respecter; protéger. Ces monuments portent la marque indélébile du rêve grandiose des « génies de la race », en témoigne cette majesté perchée sur le Bonnet à l’Evêque, la Citadelle HENRY", rappelle le Ministère du Tourisme à tout un chacun.



Le Ministère du Tourisme dit profiter de ce jour consacré au patrimoine bâti pour déplorer encore une fois ce sinistre qui a fait partir récemment en fumée l’un des plus beaux fleurons de nos monuments, la Chapelle Royale de Milot, porte d’entrée des magnifiques vestiges du Palais de Sans Souci.


Le Ministère du Tourisme de concert avec la Commission Interministérielle pour la gestion du Parc National Historique (Citadelle – Sans Souci – Ramiers ) mettra toute son énergie , tout son savoir-faire, afin de contribuer aux efforts qui seront entrepris pour la reconstruction de la Chapelle Royale de Milot et d’éviter à l’avenir que des actes de vandalisme contre nos monuments et sites ne viennent détruire les biens du domaine privé et publique de notre Etat.



"À la faveur de la «  Journée Internationale des Monuments et des Sites » que le patrimoine bâti est un important vecteur de richesses et de croissance pour notre secteur touristique", a souligné le Ministère du Tourisme dans son communiqué de presse. Ainsi, le Ministère rappelle qu'Il est un puissant levier permettant de générer des emplois tout en le préservant pour les générations futures. A travers la Caraïbe, notre patrimoine culturel bâti constitue notre plus grand avantage comparatif nous permettant d’offrir un produit touristique différent des autres destinations.



Patrimwann nou se trezò nou ,  se valè nou, an nou proteje’l !!!!

 

 

 

La chapelle royale de Milot ravagée par un incendie lundi dernier a plongé le gouvernement dans la consternation. Le Ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez, qui intervenait mercredi au Centre d’informations permanentes sur le Coronavirus (CIPC), accompagné d’autres collègues Ministres, explique que l’incendie du monument classé au patrimoine mondial de l'Unesco, constitue un drame comme l’ont été les incendies qui ont dévasté Notre-Dame de Paris, l’ancienne Eglise Saint Jean Bosco (Haïti 1988) et l’ancienne Cathédrale de Port au Prince.

 

Les 5 ministères formant le Comité Interministériel de Gestion du Parc National Historique, attendent encore les résultats de l’enquête sur ce sinistre macabre, déclare la Ministre du Tourisme, Mme Myriam Jean, qui annonce la réactivation de Comité Interministériel, qui entend corriger certaines failles relevant de la sécurité du site de Milot.

 

Pour le Ministre de l’Environnement Abner Septembre, il y a moyen pour que l’Etat préserve ce site historique, riche en biodiversité, et qui fait face à un développement démographique sans précédent et susceptible d’augmenter les pressions sur l’environnement.

 

Présent à la conférence, le Directeur général de l'Institut de Sauvegarde du Patrimoine National, l’ing. Patrick Durandis, a donné certaines explications techniques comme le dôme de l'édifice, d'une trentaine de mètres de diamètre, composé d'une charpente de bois et d’amiantes qui s'est entièrement effondré lors de l'incendie.

 

La chapelle a été construite entre 1810 et 1813, sur décision de Henri Christophe, auto-proclamé Roi Henri 1er, en 1811, indique la Ministre du Tourisme, Myriam Jean qui salue la collaboration de la population qui a réussi à sauver certains équipements et matériels avant l’arrivée des sapeurs-pompiers.

 

Le Ministre de la Culture, remercie la PNH Nord pour sa diligence et en attendant les résultats de l’enquête, annonce que des dispositions sont prises pour protéger l’Aire du Parc National, assisté de l’AGD. Restauré une première fois dans les années 1930, en plein cœur de l’occupation américaine, le monument historique avait fait l'objet de travaux d'urgence en 2018, pour colmater les importants trous dans la toiture du dôme.

 

 

 

 

 

 

A l'initiative de l'Institut de valorisation des patrimoines d'Haïti (IVAP-Haïti), un concours visant à mettre en valeur le patrimoine matériel et immatériel de la commune de Petit-Goâve est organisé depuis quelques semaines.

 

Ce concours selon Zachary Thermo, Président Directeur Général (PDG) de IVAP-HAÏTI vise à inciter la génération présente à se ressourcer dans l'ensemble des attractions touristiques de Petit-Goâve en les décrivant dans un texte suivant les critères prédéfinis par les organisateurs.

 

Le concours contient plusieurs phases dont une pour les internautes qui pourront aussi apprécier les oeuvres littéraires décrivant le patrimoine Petit-Goâvien. À la dernière phase, des visites guidées de prospection à la commune et des conférences avec des intervenants spécialisés en patrimoine et tourisme sont prévus, selon Zachary Thermo.

 

La grande finale de cette édition où les participants auront à soutenir par devant un jury leurs productions se tiendra ce 6 septembre 2020 selon ce qu'a fait savoir Zachary Thermo aux micros de l'émission radiophonique hebdomadaire Top Haïti en son édition du 5 septembre.

 

La plage de Bananier, de Kokoye Beach et des forts tels Fort Royal, Fort Liberté et Fort Gary sont, entre autres, les éléments formant la destination touristique de Petit Goâve.

 

 

 Diverses voix du secteur touristique ont réagi suite à la décision de placer la destination Haïti sur la liste noire des tour-opérateurs internationaux. Les USA qui ont le niveau d’alerte 4 interdisant les voyages.

 

« Haïti demeure incontestablement le portail culturel et historique de la Caraïbe.  Les touristes avides de savoir visiteront cette grande nation, ce grand peuple, ce pays riche habité par des pauvres », s’est indigné l’Agronome Jean Camille Buissereth, Coordonnateur Général de la Fondation pour le Développement du Tourisme Alternatif (FONDTAH).

 

 Pour sa part, Rudolf Desrose, du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS) pense qu’il faut que la diplomatie haïtienne se mette rapidement au travail. « Il faut mettre de l’ordre dans la maison et profiter pour favoriser le tourisme local dans un premier temps avant de pouvoir rétablir la confiance à l’international », a soutenu le Coordonnateur du RENAPROTS.

 

 Selon le RENAPROTS dans la foulée l’État haïtien doit réagir tout de suite à coups de notes de presse en vue de redresser la perception sur la destination Haïti.

 

La propriétaire d’une agence spécialisée dans la planification de mariage en Haïti s’est également prononcée sur ces avis suite à la crise qui sévit dans le pays. « Concrètement, il serait temps de prendre son destin en main et qu'on se mette sérieusement au travail », a-t-elle avancé.

 

 

 

 

Elle a en outre exhorté le Ministère du Tourisme de faire des actions concrètes en partenariat avec l'Association Touristique d’Haïti afin de relever la situation.

 

 « Les responsables au ministère ont pour tâche de s’asseoir au plus vite avec chaque sous-secteur du tourisme, prendre en compte des revendications de chacun, arrêter les voyages inutiles, établir un plan de communication auprès des Haïtiens de la diaspora afin de gagner leur confiance avant d'attirer les étrangers ».

 

 

 

 

De son Côté, David Petit-Frère de l’Organisme Aventure Tours a rendu le gouvernement responsable dans la débâcle du tourisme.

 

 

 

 

Arol Saint-Félix de Ayiti Team, jeune opérateur touristique proposant des forfaits dans le pays et sur le monde croit que les problèmes socio-économiques et politiques auxquels le pays fait face, doivent être résolus avant que la destination retrouve sa place sur la carte touristique mondiale.

 

 

Labadie, lieu de vacuité du département du Nord, est sur le point d’avoir enfin une voie facile d’accès qui y mène. Les travaux de construction sont en cours d’exécution sur les six kilomètres de route qui conduisent à ce lieu touristique, joyau du département du Nord, a constaté HPN, le vendredi 16 septembre, lors de notre passage dans la région.   

Désormais on ne parle plus de Club Indigo sur la Côte des Arcadins. Mais plutôt de Royal Decameron Indigo Beach Resort et Spa. Un hôtel tout-inclus complètement rénové qui fait partie d’une chaine d’hôtels latino-américains de plus de 15 mille chambres dans le monde. La présentation a été faite à la presse au crépuscule, le lundi 7 décembre, en présence des responsables et de la ministre du Tourisme et des Industries créatives, Mme Stéphanie Balmir Villedouin, a constaté sur place Haiti Press Network.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages