Haïti-tourisme : Asphyxiées par la crise sanitaire, les PMEs touristiques projettent sur l’après covid19 (Exclusivité HPN)

Tourisme
Typographie

 

 

 

Les petites et moyennes entreprises dans l’industrie touristique d’Haïti sont asphyxiées par la crise sanitaire du coronavirus, commentent plusieurs économistes haïtiens. Les mesures de confinement prises dans le but de prévenir la propagation de la maladie comme celles de suspendre les vols internationaux, de réduire les déplacements non essentiels à l’interne et de surseoir aux réunions avec dix (10) personnes en sont pour beaucoup.

 

 

Ainsi, depuis le 19 mars, l’ensemble des activités incluent dans la chaine touristique sont toutes au point mort. De jeunes entrepreneurs investissant dans l’organisation, la préparation et la réalisation de tours-organisés pour touristes tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger ont exprimé leur désappointement en ce moment de la crise. Optimistes, quand même, ils font des projections sur ce que le tourisme peut être pour Haïti après covid19. La rédaction d’Haïti Press Network (HPN) s’est entretenue avec Passion Tours et Evénements, Luvain Agency et Aventure Tours et Découverte.

 

 

 

« La Covi-19 arrive à un moment important de la vie de Passion Tours et Événements », a fait savoir James Legenis de Passion Tours et Evénements, surpris par la pandémie, se disant ne pas penser que la maladie de coronavirus allait propager aussi vite à travers le monde et du coup ayant tant d’impact sur l’économie Mondiale et en Particulier sur le Tourisme. Pour cette entreprise touristique, sa situation s’est aggravée. 

 

Appelée à se prononcer sur l’impact de la crise sur l’activité touristique, l’entreprise Aventure Tours précise que c’est le secteur touristique à travers le monde entier qui est frappé en plein cœur par le Covid-19. « En Haïti, nous ne sommes pas épargnés », martèle-t-elle.

 

L'administration de l'agence Aventure Tour voit dans cette crise, selon David Petit-Frère un des responsables, une opportunité de redéfinir les grandes lignes et les plans d'actions de l'entreprise afin de proposer à notre clientèle des services de qualité en tenant compte des mesures sanitaires de base qui affecteront nos comportements après le Covid-19

 

De son côté, Luvain Agency à travers Luvanie Pierre-Louis sa propriétaire croit que ce temps d'arrêt a mis à nue les difficultés de notre système touristique et principalement les petites et moyennes entreprises car ces derniers organisent la plupart du temps des activités qui rassemblent plus de dix personnes et qui leur permettent d'assurer leur survie.

 

Passion Tour et Evenement, Aventure Tour et Luvain Agency tablent désormais sur de nouvelles stratégies pendant la crise afin de mieux gérer la période qui viendra après Covid19. « Nous essayons de mettre de nouvelles stratégies en place, de nouvelles destinations pour atteindre d'autres clientèles. Mais tout ça, bien sûr, c'est pour après le covid-19. C'est vraiment l'heure de profiter de ce contexte pour (re)définir notre politique touristique afin de se faire une place déterminante sur le marché caribéen. Encadrer les PME touristiques car après tout, elles participent dans la promotion de la destination haïtienne, et du coup contribue dans l'économie locale », a déclaré David Petit-Frère.

 

Si pour Passion Tour et Evénements les activités touristiques sont au point mort car, une grande partie de ses opérations se font sur l’international, les stratégies sont à l’étude. L’entreprise crée Vwayaye Lakay ou avec Passion où elle partage des photos ou des vidéos de certaines destinations du monde qui pourraient intéresser les voyageurs dans le futur, la promotion de notre programme de facilitation d’étude (PROFACE), et conseils de voyages pour des clients. Mais la gestion physique de l’entreprise se fait virtuellement soit à travers de vidéos ou des appels conférences, a rappelé James Legenis. Ainsi, nos activités continuent à distance, nous dit le responsable. Et la gestion de l’entreprise se fait de la même manière.

 

Luvain Agency, Passion Tour et Evénements et Aventure Tour plaident en faveur d’un financement de la part de l’État haïtien à travers des institutions de financement qui doivent prévoir des supports financiers aux PMEs du secteur touristique.

 

Encadrer les PME touristiques car après tout, elles participent dans la promotion de la destination haïtienne, et du coup, dans l'économie locale a indiqué l’entreprise touristique Aventure.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages