• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Carnaval: le carnaval aux Gonaïves, l'occasion de découvrir l’Artibonite (Reportage)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Les trois jours officiels des festivités carnavalesques se déroulent cette année aux Gonaïves. Du dimanche 2 au mardi mars 20014, des Haïtiens de partout se donnent rendez-vous dans la Cité de l’Indépendance, afin de « vivre l’expérience » du plus grand événement culturel du terroir, le Carnaval National.



"Bienvenue à tous les carnavaliers…Que la fête soit belle !", peut-on lire dans un livret préparé par la délégation départementale de l’Artibonite, constate Haïti Press Network.

Capital du département de l’Artibonite, la commune des Gonaïves est situé à l’Ouest d’Haïti et s’étend sur 573, 58 km2. Elle regroupe cinq sections communales : Pont Tamarin, Bassin, Petite Rivière de Bayonnais, Poteau et Labranle. Fondée en 1422, la ville des Gonaïves est communément appelée : la Cité de l’Indépendance.

Des sites historiques et touristiques à découvrir
Dans le cadre du carnaval national 214, le ministère du tourisme se propose d’organiser un des excursions du 2 au 4 mars à l’intention des visiteurs qui désirent découvrir le département de l’Artibonite, a appris HPN.

“Sources Chaudes, Palais aux 365 portes, le triangle des trois LAKOU (Soukri – Souvenance – Badjo), Usine Ti-MALICE, la Plage GONAIBO”, sont les principaux sites répertoriés par le ministre du tourisme.

Pour faciliter les déplacements, le Ministère met à la disposition des carnavaliers un Bureau Infos-Tourisme placé à la Délégation départementale de l’Artibonite.

Pour toute information relative aux circuits touristiques, réservation des maisons d’hôtes (dormir chez l’habitant) durant la période du Carnaval National dans la Cité de l’Indépendance, contactez : (509) 4786-1115/ Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

"Notre président nous charge d’y inviter nos frères et sœurs de toutes les communes et sections communales du département. Il souhaite les voir jouir de la fête, bénéficier de ses apports en accueillant dans leurs hôtels, leurs restaurants, leur guest house, les participants venus des 4 coins d’Haïti et du monde", a déclaré le délégué de l’Artibonite, Jean-Michel Auguste.

Le Carnaval aux Gonaïves : Une tradition de qualité

Le choix de la Cité de l’Indépendance comme site du déroulement officiel des trois jours gras du Carnaval National semble n’être pas fait au hasard.

La ville des Gonaïves traine derrière elle plusieurs décennies d’activités carnavalesques de hautes voltiges. 

Les Gonaïviens se souviennent aujourd’hui encore de la performance des bandes déambulatoires (bandes à pieds) et des groupes musicaux qui savaient faire danser les milliers de carnavaliers venus de partout pour l’événement.

"Dans les années 50-70, le carnaval était une période de réjouissance et d’activités économiques aux Gonaïves.

De jour comme de nuit, les bandes traditionnelles telles que la Branche Aimable, la Reine St Rose, Tana et Tato permettaient à toutes les couches de la société gonaivienne de se défouler dans une ambiance frénétique et survolte", lit-on dans le livret du Carnaval.

Les groupes musicaux se donnent rendez-vous à l’avenue des dates

Sur la grand-rue de l’avenue des dates de la Cité de l’Indépendance, des dizaines de podium qui accueilleront tous les Ministères, sponsors et les fêtards, sont déjà érigés. Celui de la présidence aussi est en finition.

Ça nous renvoie l’image du Carnaval National qui s’est déroulé en 2013 sur le boulevard de la deuxième ville du Pays, Cap-Haïtien.   

"Après les Cayes en 2012, le Cap-Haïtien en 213, le président Martelly a choisi les Gonaïves, le berceau de notre indépendance pour accueillir le Carnaval 2014 », a écrit le délégué Jean Michel Auguste.

Le Comité de l’organisation  du Carnaval National a déjà publié depuis quelques jours la liste des groupes musicaux qui seront sur le parcours officiel de l’événement qui est de 1,8 kilomètre.

Les deux plus grands orchestres du pays, Tropica d’Haïti et Septentrional ne figurent pas sur la liste. "Septen et Tropica n’ont pas été invités. Nous n’avons reçu d’invitation d’aucune autorité que ce soit, ni du Comité d’organisation. Alors que nous avons déjà mobilisé tout le monde à venir nous assister", a fait  savoir le maestro de l’Orchestre Septentrional, Jocelin Alcé, au cours d’une intervention sur les ondes de Radio Africa dans la Métropole du Nord.

"Septen a été sacré champion lors du Carnaval National s’est déroulé au Cap-Haitien, ce n’était pas un cadeau ", a rappelé le maestro.

Mais le Maire principal de la Ville de Cap-Haitien, M. Jean Renaud,  a confirmé sur TéléCapoise dimanche dernier que les deux Orchestres participeront au carnaval de la Cité Christophienne le week end prochain.

Les regards sont désormais tournés en direction de la Ville des Gonaïves qui dispose d'une enveloppe de 130 millions de gourdes, lun budget qui dépasse largement les fonds dépensés respectivement pour les carnavals des Cayes et du Cap.

Tet Kole pou yon Ayiti pi djanm
», est le thème du Carnaval National 2014 : Destination, Gonaïves.

 


Jean Jul Désauguste

Hpn, Nord

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 219 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter