• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Culture : Un Centre culturel « Charles Moravia » pour renforcer la culture Jacmelienne

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 16
MauvaisTrès bien 

Né en 2007 à l’initiative du journaliste culturel, Jacques Adler Jean-Pierre et de son frère cadet,  Ivadouin Jean-Pierre, le Centre culturel « Charles Moravia », est placé au cœur de Breman, localité verdoyante et attrayante de la ville de Jacmel. Espace de création et de recréation en matière d’art et de culture, ce centre n’a qu’un objectif majeur, consolider la richesse culturelle jacmélienne, constate Haiti Press Network.

Ivadouin et Jacques Adler remplissent respectivement les rôles de président et de vice-président de ce centre culturel qui attire déjà pas mal de jeunes du milieu, en quête d’espaces de détente, de production, de recherche, de création et de recréation, explique à HPN, le jeune président Ivadouin Jean-Pierre.

L’idée d’implanter à Jacmel le centre culturel « Charles Moravia », légalement reconnu par le ministère de la Culture en 2011, fait suite à l’organisation d’un ensemble d’ateliers d’écriture, de lecture et de théâtre, initiés par Jacques Adler en collaboration avec un groupe d’amis de la chose de l’esprit, a fait savoir Ivadouin.

« Le centre, est debout dans le souci de rendre pérennes, ces activités culturelles et intellectuelles que nous avions organisées au profit des jeunes », lâche Ivadouin Jean-Pierre, fier de contribuer au développement de la culture de son pays.

Ventes-signatures, ateliers d’écriture et de lecture dans des écoles, conférences-débats, sont autant d’activités déjà relevées dans les actifs du centre, à côté d’un programme phare dénommé : « Résidence de l’amitié », à partir duquel le centre accueille des artistes en résidence de recherche et de création.

 

Selon le président du Centre culturel « Charles Moravia », le souci premier de ce programme de résidence, consiste à favoriser des retombées en faveur des jeunes et ouvrir du même coup, un espace aux artistes de partout, désireux de concrétiser un quelconque projet de création.

Trois artistes ont déjà bénéficié de cette résidence. Il s’agit de Coutcheve Lavoie Opont, Jean-Marie Louissaint, Édouard Baptiste dit Youyou, qui ont partagé leurs expériences avec de nombreux jeunes jacmeliens et jacmeliennes, informe-t-il.

Le centre culturel crée aussi des liens avec d’autres associations culturelles de la région. Ce, pour faciliter les échanges et le partage d’expériences dans le domaine artistique.

Néanmoins, le gros problème du centre demeure une question de fonds. Jacques Adler et Ivadouin essaient très souvent en vain, de joindre les deux bouts de la chaîne, afin de trouver des moyens financiers pour garder en vie cet espace culturel, laissent-ils entendre.

Marc Valès, est l’un des artistes résidents du centre. Il est l’un des huit lauréats du concours de résidence de recherche et de création, organisée par la direction du « Festival de théâtre des quatre chemins », dirigée actuellement par le talentueux comédien passé de présentation, Guy Régis Junior. Le travail de création de Marc Valès s’articule autour du thème : « Exil et migration ». Il s’intéresse, dit-il, particulièrement à la traversée.

Marc s’occupe en même temps, de la question artistique du centre. « Artistes open space », est ce programme visant à accueillir des artistes professionnels en provenance de partout de la planète, que gère le jeune Marc, lequel assure également la mise en place de la bibliothèque du centre déjà en état embryonnaire.

Texte et photo : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.






 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 423 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter