• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti: Il n'y a pas d’exploitation de mines métalliques, rassure le Directeur du Bureau des mines

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

« Il n’y a aucune exploitation de mines métalliques sur le territoire national », a déclaré le Directeur général du Bureau des Mines et de l’Energie (BME), Ludner Remarais. Le responsable du BME a fait cette déclaration pour  démentir  certaines organisations locales et internationales dénonçant la présence de 9 compagnies étrangères qui exploitent des richesses minières dans plusieurs régions du pays, notamment dans le Nord, le Nord-Ouest, et le Nord-Est.

 

Le Collectif de lutte contre l’exploitation minière et le Global Justice Clinic avaient manifesté, le vendredi 10 juillet 2014, leurs inquiétudes par rapport à la présence de 9 compagnies qui exploiteraient des mines dans le pays sans fournir aucune explication aux membres des communautés concernées.

Ces organisations ont également dénoncé une loi proposée, disent-elles, par la Banque Mondiale au gouvernement haïtien portant sur  une redéfinition du code minier haïtien.

Cette nouvelle loi, selon le Collectif de lutte contre l’exploitation minière, donne la possibilité au Bureau des Mines et de l’Energie de signer directement avec les compagnies d'exploitation sans passer par le Parlement.

Ce nouveau code minier s’inscrit dans une logique de libéralisation servant à enrichir les grandes compagnies multinationales au détriment des masses paysannes qui croupissent déjà dans la misère, selon Camille Chalemers, responsable de la Papda, membre du collectif.

Réagissant sur cette dénonciation, le Directeur du BME confirme qu’il y a bel et bien un travail sur l’élaboration d’un nouvel code minier en vue de pallier certaines failles de l’actuel code en vigueur datant de 1976. La loi de 1976 sur les mines, selon M. Remarais, est désuete, non adaptée, ne favorisant pas l'arrivée les investisseurs étrangers.

La nouvelle loi vise à développer le secteur minier qui tout comme le tourisme et l’agriculture, constitue un moteur de la croissance, a indiqué le numéro 1 du BME assurant que cette loi va passer devant le parlement telle qu’il est prévue  par la constitution.

M. Remarais  annonce également  de renforcement du Bureau des mines et de l’Enegrgie et la mise en place d’une direction de cadastre minier  qui aura pour mission d’assurer la gestion des titres miniers.

 

Wilner Jean Louis

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 309 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter