• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Économie: La BRH encourage le crédit en gourde

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), Charles Castel encourage l’octroi des crédits financiers, aux entreprises haïtiennes en gourde plutôt qu’en dollar, afin de solidifier et de stabiliser l’économie locale.

 

C’est dans cette perspective qu’un accord a été signé, jeudi 19 novembre, à Pétion-Ville, entre la Société financière internationale (IFC), une filiale de la Banque mondiale et la Banque de la République d’Haïti (BRH), pour promouvoir le financement en monnaie locale au profit des entreprises haïtiennes.

Une enveloppe de 5 millions de dollars américains doit démarrer ce projet ambitieux. D’après Charles Castel, cette enveloppe passera jusqu’à 20 millions de dollars dans le futur.

Cet accord, indique-t-on, permet à IFC d’échanger des dollars américains contre des gourdes haïtiennes en vue d’accorder aux clients des prêts en monnaie locale.

Placée en droite ligne de la stratégie financière lancée en septembre 2014 par le président Michel Joseph Martelly, il s’agit pour les deux institutions d’œuvrer sur un large éventail d’initiatives pour simuler le système financier en Haïti. L’accord paraphé entre IFC et la BRH, affirme-t-on, s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre les deux parties.

« Notre objectif est d’appuyer les entrepreneurs locaux et de développer l’économie locale tout en veillant au maintien du caractère sûre et sain du système financier », a déclaré le gouverneur de la Banque centrale, Charles Castel, avant d’insister sur l’inclusion financière.

IFC se servira de ce swap (échange) pour effectuer dans le secteur privé local des investissements aux crédits à long terme libellés en gourdes, notamment auprès des Petites et moyennes entreprises (PME). Aussi accompagnera-t-elle le pays dans ses efforts d’augmenter l’utilisation de la monnaie locale dans l’économie, précise-t-on.

Selon le vice-président et Trésorier d’IFC, Jingdong Hua, qui a réaffirmé l’engagement de son institution envers le secteur privé haïtien, IFC est la première institution financière internationale à conclure un accord de « swap » à long terme avec la Banque de la République d’Haïti. Ce qui va permettre à la Banque centrale d’offrir des services financiers libellés en gourdes.

 

Texte : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 263 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter