• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: "Pas besoin de l'OEA pour évaluer la faisabilité des élections", dit un membre du CTCEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

La perspective d'organiser des élections en Haïti à la fin de l'année semble s'écarter de plus en plus avec l'impossibilité pour le conseil électoral de proposer un calendrier électoral alors que la loi sur les élections n'a pas encore été publiée ceci  à trois mois de l'échéance.

 

Interrogé par Haiti Press Network, un membre du CTCEP, Léopold Berlanger estime que "c'est une chimère de penser à pouvoir organiser des élections en décembre".

"C'est clairement impossible et impensable d'avoir des élections à la fin de l'année", a déclaré M. Berlanger qui soutient que le conseil avait besoin de 5 à 6 mois en moyenne pour préparer la tenue des élections.

Il a également fait remarquer la période décembre n'était pas une échéance officielle.

Dans ce contexte, le conseiller électoral croit que "le pays n'a pas besoin d'une évaluation de l'OEA pour savoir si on peut faire des élections en décembre".

"Si on demande à l'OEA de faire une évaluation pour savoir si le pays peut faire des élections, c'est autre chose", a-t-il commenté ironiquement.

Lors d'une rencontre le 10 mars dernier avec le secrétaire général adjoint de l'OEA, le président Michel Martelly avait officiellement "invité l'organisation à dépêcher une mission technique en Haïti afin d'évaluer la faisabilité des élections".

En attendant une décision politique sur la date des prochaines élections, Berlanger a indiqué que le CTCEP continuait de mettre les structures en place.

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter