• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Élections: Environ 45 millions de dollars US pour organiser les élections, selon le PNUD

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), qui s’est impliqué dans l’organisation des élections dans le pays depuis 2006 (gestion des contributions financières…), a réitéré son engagement de contribuer au renforcement du processus, en mettant en place le projet: appui au processus électoral en Haïti 2013/2014, a appris Haiti Press Network.

 

Le projet, d'envergure nationale, qui doit être exécuté, au cours de la période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014, vise à renforcer les capacités professionnelles du CEP, comme organisme électoral permanent, et appuyer l’organisation des élections législatives, municipales et locales 2014.

La directrice principale du PNUD en Haïti, Sophie de Caen, a fait ce rappel, le 18 mars, lors de la signature d’un accord de 5 cinq millions d’euros, contribution de l’Union européenne pour la réalisation des élections.

« Le renforcement des capacités institutionnelles du CEP ; le renforcement des capacités institutionnelles de l’Office national d’identification (ONI) et l’opération électorale 2014 », sont les trois points clés du projet.

Lequel projet nécessite 45, 280, 000 dollars américains. De ce montant, le PNUD a déjà collecté auprès des bailleurs de fonds près de 25 millions de dollars.

« Le Gouvernement haïtien a déjà contribué à hauteur de 10, 300, 653 dollars américains sur un montant de 14, 583, 801 dollars US promis », a précisé à HPN Roly Davila, conseillère technique du projet.

L’USAID a,  pour sa part, versé les 6, 500, 000 dollars US promis. Le Brésil et l’UE ont aussi honoré intégralement leur promesse en versant au PNUD, respectivement 1, 000, 000 dollars US et 6, 839, 945 dollars US.

A date, le Canada (5, 385, 996 dollars US) et le Mexique (300, 000 dollars US) n’ont pas encore fait de décaissement. Le Japon, lui, a fait des promesses, mais le montant n’a pas été révélé et n’a pas encore fait de décaissement.

Selon Roly Davila, le budget était élaboré au sein d’un groupe technique intégré par le CEP, le projet "élections" du PNUD et la section électorale de la Minustah.

« Nous avons utilisé le budget électoral précédent, les recommandations des différentes parties prenantes, les estimations de population et certaines améliorations aux niveaux technique/opérationnel identifiées lors du processus électoral précédent. »

Du premier janvier au 31 décembre 2013, le Programme des Nations Unies pour le développement  a utilisé, dans l’exécution de plusieurs projets, 902, 113 dollars US.

Sophie de Caen a précisé qu’« à travers ce projet, le Programme des Nations Unis pour le développement s’engage à faire une [bonne] utilisation et une gestion transparente des ressources financières émanant des contributions des bailleurs : le Gouvernement haïtien, l’Union européenne, l’USAID, le Canada, le Brésil, le Mexique et le Japon. »

Les acteurs qui y sont impliqués, ont également informé avoir participé au développement des capacités du CEP en matière de technologie électorale, égalité des sexes et harmonisation des régulations et procédures internes avec le cadre légal [la loi électorale 2013] en vigueur.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter