• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Élections: Changement de nom de l’institution électorale, les mêmes figures ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Si des pas ont été franchis, ces derniers jours, dans le cadre de l’application de l’accord El Rancho, qui devait faciliter la résolution de la crise politique en Haïti, d’autres plus importants – de l’avis de la classe politique – restent encore à faire en ce qui à trait en particulier au processus électoral.

 

L’accord El Rancho, signé le 14 mars entre des acteurs politiques et des représentants du pouvoir Exécutif et du Parlement, fait injonction aux acteurs concernés de rebaptiser le Collège transitoire du Conseil électoral permanent en Conseil électoral provisoire en vue de faciliter, selon les signataires du document, le « bon » déroulement des élections dans le pays.

«Ayant failli à sa mission (organiser des élections sénatoriales, municipales et locales en 2013), le CTCEP, qui n’inspire pas confiance, doit être remplacé par une autre structure électorale pour organiser les élections en 2014 », ont prôné des dirigeants de partis politiques, dont certains ont pris part au dialogue politique et institutionnel inter Haïtien.

Fort de leurs revendications en partie partagée, l’Exécutif, le Parlement et des responsables de Partis politiques se sont mis d’accord, en plus de changer le nom du CTCEP, de faire retrait si nécessaire d’un de leur représentant au sein de l’institution, dans un délai de dix jours, à partir de la date de signature de l’accord.

« Les parties s’accordent pour que le Collège transitoire du Conseil électoral permanent soit renommé Conseil électoral provisoire. Chacun des trois pouvoirs de l’État, à savoir l’Exécutif, le Parlement et le Judiciaire pourra procéder, après évaluation, au retrait d’au maximum un de ses membres et pourvoir à son remplacement dans un délai ne dépassant pas dix jours après la signature du présent accord », a-t-on lu dans l’article 7 de l’accord El Rancho.

Plus de dix jours après la signature du document, aucun des trois pouvoirs n’a donné le signal du changement annoncé.

Suite à de persistantes informations faisant croire que le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) est prêt à remplacer un de ses trois membres au CTCEP, l’agence HPN a tenté en vain de trouver un membre du pouvoir judiciaire.

« Je n’ai pas cette information. J’ai parlé à deux collègues aujourd’hui ils ne m’ont rien dit en ce sens », a réagi le conseiller électoral Néhémie Joseph, représentant du Législatif au CTCEP, dans un bref entretient à HPN.

Peut-on espérer de la part des trois pouvoirs au remplacement d’au max un de leurs représentants dans les prochains jours  ou s’achemine-t-on vers l’organisation des élections avec une institution électorale constituée des mêmes membres du CTCEP ?

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter