• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : « Viktwa fanm » s’inquiète des retards enregistrés dans la mise en place du CEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le parti politique « Viktwa fanm » a exprimé,  vendredi, ses inquiétudes  face aux retards enregistrés dans la mise en place du conseil électoral provisoire  (CEP), qui doit organiser les élections législatives et municipales, au plus tard, le 26 octobre 2014, selon les vœux de l’accord d’El Rancho signé entre les acteurs politiques du pays.

Le parti qui se dit prêt à participer aux prochaines élections, appelle le Parlement et l’Exécutif à prendre les dispositions nécessaires afin de permettre la réalisation des joutes électorales  dans le pays au cours de cette année.

Le parti politique « Viktwa fanm » a également demandé au  parlement haïtien, de respecter le quota de 30% des  femmes,  selon les lois de la constitution dans l’article 17.1.

De plus,  ces femmes politiques ont critiqué le Premier ministre, Laurent Lamothe, et le président Martelly qui n’auraient pas respecté le quota de 30% de femmes dans l’administration publique, lors du dernier remaniement ministériel.

Elles plaident, par ailleurs, pour  une participation active des femmes dans la vie politique du pays et dans les postes de décision.

Par ailleurs, le parti « Viktwa fanm » estime que l’Accord  d’EL Rancho  est une déception du fait que l'entente qui a été trouvée entre les personnalités politiques du pays  est loin de résoudre la crise actuelle du pays.

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter