• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Élections : des anomalies relevées dans la liste des 108 Partis politiques inscrits au CEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Plusieurs anomalies ont été identifiées dans la liste des Partis, Groupements et Regroupements de partis politiques inscrits au Conseil électoral provisoire pour participer aux prochaines joutes fixées à la fin de l’année.

 

 

Des représentants de partis sans le numéro de leur Carte d’identité nationale (Cin) ; des noms de partis identifiés deux fois sur la liste ; la date d’enregistrement au ministère de la Justice et de la Sécurité publique non indiquée sont, entre autres, anomalies, qui peuvent porter à confusion, identifiées dans la liste rendue publique par le CEP.

L’un des cas d’irrégularités les plus captivants notés dans la liste, est celui du parti Grand rassemblement pour l’évolution d’Haïti (Greh), qui est inscrit au CEP à deux dates et par deux personnes différentes.

Le 31 octobre 2013, cette structure politique, de l’ancien colonel Himmler Rébu, a été inscrite au Conseil électoral provisoire. C’est François Guiteau, se présentant comme secrétaire général du parti, qui avait procédé à l’inscription du parti.

Le 18 décembre, toujours de l’année 2013, Antoine Jean Claude Jean, lui aussi s’identifiant comme secrétaire général du Greh, a inscrit le parti du centre droit au Conseil électoral dans le but de participer aux élections.

« Le président du Greh, Marc-Elie Nelson (démissionnaire du parti) et moi avions pris l’engagement d’inscrire le parti au CEP pour nous assurer de notre participation aux prochaines élections », répond à HPN François Guiteau, interrogé par téléphone.

Ce dernier de préciser : « nous avions donné toutes les pièces légales exigées par le conseil électoral. » « Je suis étonné d’entendre que quelqu’un – qui est entrain de créer des désordres au sein du parti – avait lui aussi pris l’initiative d’inscrire le parti. Il revient au CEP de trancher ».

Antoine Jean Claude Jean ne s’est pas resté indifférent face à cette situation.

« En apprenant la nouvelle, j’ai été au CEP ce matin (jeudi 3 juillet) pour m’informer de la situation exacte. La personne qui est en charge de l’inscription des partis m’a dit qu’il s’agit d’une fuite en avant de la presse car, m’a-t-il indiqué, la liste définitive n’est pas encore rendue publique », précise Antoine Jean Claude Jean.

J’ai été, poursuit-il, au service juridique du conseil pour porter plainte, malheureusement il n’y a que le bâtiment qui existe.

Une fois de plus, malgré toute tentative téléphonique, il a été difficile pour Haiti Press Network de trouver un des cadres de la Direction exécutive du Conseil électoral provisoire, qui gère le processus d’enregistrement des Partis, Groupements et Regroupements de partis, pour faire la lumière sur cette situation préoccupante.

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter