• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Élections: Les quatre nouveaux conseillers électoraux installés au CEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Les quatre nouveaux conseillers électoraux, qui doivent compléter le Conseil électoral provisoire, sont installés à leur poste ce lundi 21 juillet au siège social de l’institution, à Pétion-Ville (Ouest), a observé Haiti Press Network.


 

Après la cérémonie de prestation de serment le vendredi 18 juillet écoulé à la Cour de cassation, Yolette Mengual, Léopold Berlanger Jr., Néhémie Joseph et Max Mathurin prennent siège officiellement au CEP, ce lundi, comme convenu.

Yolette Mengual, remplaçante de la conseillère Marie Carole Innocent Floréal Duclervil, et Léopold Berlanger sont les deux représentants du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) au CEP au côté de Me Applys Félix.

Tandis que Max Mathurin, qui, lui, remplace l’ex-conseillère Marie Clunie Dumay Miracles, et Néhémie Joseph sont, eux, les deux nouveaux représentants du pouvoir Législatif au conseil électoral avec Pierre Simon Georges.

Les représentants de l’Exécutif au Conseil électoral provisoire sont Me Frizto Canton, Margareth Girault Saint-Louis et Jacqueline Patricia Chantale Raymond.

L’occasion pour Me Frizto Canton, actuel président du Conseil électoral, chargé d’organiser des élections dans le pays à la fin de cette année, de renouveler sa détermination et celle de ses collègues d’accomplir leur mission qu’il juge « difficile ».

« Le travail n’est pas facile. Les circonstances dans lesquelles nous travaillons sont très difficile mais nous devons tous travailler à la bonne cause de la nation haïtienne ».

De ces phrases, Me Canton a prévenu ses camarades – les quatre nouveaux en particulier, qui pourtant ont tous une expérience au sein de l’institution électorale –, des difficultés qui les attendent dans le cadre de leur travail.

Déterminé, le président du CEP Frizto Canton, qui a donné la bénédiction aux nouveaux conseillers, a voulu rassurer la nation haïtienne que l’institution qu’il dirige n’a pas la volonté d’exclure aucune catégorie dans le processus électoral moyennant tous les concernés respectent les normes établies.

Ancien président du CEP de 2005 à 2007, Max Mathurin, désigné au Conseil électoral par le Parlement haïtien, s’est vanté d’avoir organisé (sic) de bonnes élections dans le pays et promet de travailler serrer avec ses nouveaux collègues et de satisfaire les attentes de la population.

« Cette année, nous allons faire mieux en organisant des élections libres, démocratiques, honnêtes, inclusives… dans le pays », a promis Max Mathurin, qui s’est réjoui de son retour au Conseil électoral provisoire.

Pour sa part, Yolette Mengual, représentante de Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) au CEP, a, elle aussi, témoigné de sa satisfaction en ayant l’opportunité de mettre son expertise, son savoir-faire au service d’Haïti.

« Je donne la garantie à la société haïtienne et au CSPJ que je vais travailler pour donner des résultats probants à travers des élections crédibles, inclusives, honnêtes et démocratiques pour renouveler le personnel politique », a déclaré la militante féministe, Yolette Mengual.

Des personnalités de l’administration publique, des parlementaires, des parents et amis ainsi que les deux conseillères limogées de l’institution ont assisté à la cérémonie d’installation des quatre nouveaux conseillers électoraux, qui portent, désormais, la machine électorale à neuf membres.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter