• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections: fin des inscriptions, le gouvernement salue « une grande étape franchie »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

« Une grande étape est franchie au niveau de l’organisation des élections en Haïti avec la fin du processus des inscriptions des candidats », s’est réjoui le porte-parole du gouvernement, Rotchild François Junior, invitant les différents acteurs à jouer leur rôle pour faire des prochaines  élections une réussite.

 

« Le gouvernement est encouragé par cette étape franchie par le CEP », a fait savoir le ministre de la communication  qui a sollicité la contribution de tous les secteurs afin que les élections se déroulent dans la paix, la sérénité et sans violence.

Le nombre de candidats inscrits montre qu’il ya un engouement   du côté  des opérateurs politiques et de la société civile pour participer aux élections, a indiqué M. François.  Il a ajouté que les décisions finales restent maintenant entre les mains du CEP concernant les candidats qui seront agréés pour prendre part au prochaines joutes électorales.

Le gouvernement a une fois de plus renouvelé son engagement de  mettre tous les moyens nécessaires à la disposition du CEP pour permettre à ce que les prochains scrutins soient un succès.

Pour sa part, le ministre chargé des Affaires électorales a, dans une entrevue exclusive accordée à HPN, montré  sa satisfaction par rapport, dit-il, au bon déroulement  du processus électoral, en dépit de certaines difficultés rencontrées.

«L’Organisation d’élections n’a jamais été une chose facile en Haïti, mais le bilan nous montre  jusqu’ici qu’un processus assez intéressant a été lancé, s’est réjoui, le ministre Jean Louis.

Au total, 2029 candidats ont été enregistrés aux postes législatifs, selon le directeur du registre électoral. 262 candidats sont inscrits au Sénat  et 1767 à la députation.

Pour répondre au sceptiques sur la tenue des élections pour cette année, le ministre chargé des Affaires électorales a déclaré "qu’il n’y a aucun signal contraire à l’organisation des élections cette année".

« Des gens peuvent toujours opiner sur la possibilité de la tenue des élections, quand et comment, elles auront lieu, mais moi j’ai reçu toutes les consignes et directives pour qu’il y ait des élections dans le pays. Je travaille dans un gouvernement qui met le cap sur les élections en 2015 » a tenté de rassurer  M. Jean Louis.

Friztner Jean Louis a précisé que 34 millions de dollars sont disponibles sur 38 millions promis dans le fonds fiduciaire gérés par le PNUD pour les élections. De cette somme, près de 14 millions de dollars  a été apporté par  l’Etat haïtien et plus de 20 millions par la communauté internationale.

Le gouvernement dispose également de 500 millions de gourdes pour le financement des partis politiques, 300 millions pour le fonctionnement du CEP et un autre 300 millions de gourdes  pour payer des arriérés de salaires et d’autres dettes, a ajouté le ministre Jean Louis.

« Le gouvernement  a donné  le signal clair qu’il y aura de bonnes élections dans le pays, il revient maintenant à la population de se mobiliser en ce sens, en détenant leurs cartes électorales et en se mettant à l’écoute des candidats et des partis politiques pou savoir lesquels disposent des programmes qui sont en leur faveur » a conclu le ministre chargée des Affaires électorales dans un message adressé au peuple haïtien.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter