• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-élections- candidats écartés: "Opont a induit le CEP en erreur", selon Arnel Bélizaire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 19
MauvaisTrès bien 

Plusieurs candidats ont rejeté d’un revers de mains les faits qui leurs sont reprochés et qui ont causé leur éviction dans la course électorale. Selon Arnel Belizaire,  pour son cas, le CEP  a été induit par Pierre Louis  Opont qui lui en veut personnellement.

 

Tris à l’arme automatique à proximité du centre de vote de Drouillard, panique généralisée, perturbation du scrutin, tels sont les accusations portées contre le candidat au Sénat pour le département de l’Ouest sous la bannière du parti APLA, Arnel Belizaire, qui nie avoir été a Droulliard,où d’ailleurs, dit-il, il n'existe aucun centre de vote.

L’ancien député de Delmas Tabarre a rejeté ces accusations qui , selon lui, sont le produit personnel du président du CEP, Pierre Louis Opont qui, dit-il, aurait peut être des dents contre lui.

«  Il s’agit d’une démarche pour empêcher au représentant des classes  défavorisées de rentrer au Parlement.  Je suis le défenseur des opprimés, les éléments de la classe dominante ne verraient pas d’un bon œil qu’un fils de la classe des « sans nom » devienne Sénateur », martelé Arnel Belizaire qui se dit confiant quant à son élection au Sénat.

M. Belizaire dit avoir déjà écrit formellement le CEP en vue d’une rencontre pour clarifier la situation et réintégrer son nom sur la liste.

Joseph Wilbert Deshommes, candidat à la députation pour la circonscription de Grande Saline, a également démenti les allégations, selon lesquelles, il aurait participé à des actes de violation du scrutin de saccages de centres de vote  et des  tirs à l’arme automatique.

Il s’agit, selon M. Deshommes, d’une démarche pour salir son image et lui voler les élections  qu’il a gagnées, dit-il, dès le premier tour.

Pour sa part, le Bureau de campagne du candidat à la députation pour la circonscription de Port-de-Paix, M. Antonelly Tony Claude François (PHTK)   dit apprendre avec consternation et indignation, la décision du CEP de radier son candidat de la course électorale.

Cette manœuvre malveillante est l'œuvre de certains candidats mal placés dans la course qui souhaitent à tout prix aller en 2e tour, a condamné le Bureau de M. François .

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter