• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: Reprise des élections dans plusieurs circonscriptions, le CEP annonce d’autres sanctions

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Suite à une résolution prise en séance plénière, le Conseil électoral provisoire annonce que les élections seront reprises dans toutes les circonscriptions où les procès-verbaux récupérés n’ont pu atteindre 70%.


Le 25 octobre prochain, date fixée par le calendrier électoral pour les présidentielles, le second tour des législatives et le territoriales, les élections seront reprises dans près d’une trentaine de circonscriptions où la quantité de procès-verbaux reçus est insignifiante.

 

Pour le département de l’Ouest, les élections législatives seront reprises dans six circonscriptions. Il s’agit de la 1ère circonscription de Port-au-Prince, cité Soleil, Gressier, Cornillon, Arcahaie, et Cabaret.

Pour l’Artibonite : Ennery, Saint-marc, Verrettes, La Chapelle, Dessalines, Petite-Rivière, Grande Saline, Desdunes, sont les circonscriptions concernées.

Nord-Ouest : Mole-Saint Nicolas.

Centre : Boucan Carré, Savanette.

Sud-est : Marigot.

Nord : Acul du Nord, Dondon, Port Margot, Plaisance, Grande Rivière du Nord, Saint Raphael.

Dans le Sud, les élections seront reprises dans une seule commune.

Enfin dans les Nippes, Port-à-Piment est la circonscription concernée par cette reprise annoncée pour le 25 octobre.

Notons que seulement 18% de la population en âge de voté ont pris part au scrutin du 9 aout. Un taux de participation très faible, reconnait le conseil électoral qui annonce des mesures en vue de remédier à cette situation. Dans la région métropolitaine, le taux de participation varie entre 5 à 8%, alors qu’il est à 37 % dans le Nord-est.

L’institution électorale annonce que la période de campagne électorale sera plus longue que prévue.

En guise de mesures correctives, le président du CEP Pierre Louis Opont précise que les mandats pour les partis politiques seront disponibles 15 jours avant la tenue des élections. La liste électorale sera affichée 30 jours avant le jour du scrutin, souligne-t-il.

Le CEP envisage des sanctions allant du simple blâme, à l’exclusion pour 5 ans,  contre les partis qui se seraient rendus coupables de violences planifiées lors des élections.

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter