• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Commission d'évaluation: "Ce que nous trouverons, nous le dirons", dixit Rosny Desroches

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La commission d’évaluation électorale indépendante s’est rendue, le dimanche 27 décembre, au centre tabulation des votes pour une première prise de contact.  C’est ce qu’a fait savoir le porte-parole de la commission Rosny Desroches, lors d’une conférence de presse, le lundi 28 décembre. Cette structure chargée de faire la lumière sur le processus électoral controversé, a déjà rencontré plusieurs acteurs politiques et de la société civile notamment Jovenel Moise.

En effet, la commission se propose d’effectuer une évaluation au centre de tabulation pendant les deux jours (29-30 décembre) dont elle dispose pour fournir son rapport au gouvernement.

Dans son agenda et sa méthodologie de travail, la commission d’évaluation prévoit de rencontrer les acteurs impliqués dans le processus électoral. Alors qu’elle s’est déjà entretenue avec les membres du CEP et le candidat à la présidence Jovenel Moise, cette structure indépendante projette également de s’asseoir avec le candidat de LAPEH, Jude Célestin et le groupe dont ce dernier fait partie, le G-8.

"Le travail de la commission se limite au premier tour de la présidentielle principalement’’, a souligné Rosny Desroches précisant également qu’ils n’auront pas le temps suffisant de vérifier l’ensemble des procès-verbaux, les quelques 13 milles au total.

"Nous allons prélever et analyser un échantillon aléatoire des procès-verbaux, soit une représentation de 15% seulement", a indiqué M. Desroches qui rassure que si des cas de fraudes massives et d’irrégularités ont été détectés, les membres de la commission d’évaluation le diront dans le rapport final.

Reconnaissant que la mission de cette structure composée d’éléments venus de cinq secteurs constitue un "grand défi", le professeur Rosny Desroches donne la garantie que le travail sera fait de manière scientifique par des techniciens et statisticiens haïtiens.

Ecouter les acteurs, lire des documents tels des rapports du CEP et d’autres organisations électorales, comparer les procès-verbaux dont disposent des candidats, tels sont entre autres la tâche que s’est assignée la commission qui n’a que 48 heures pour produire ses recommandations à l’Exécutif.

Notons qu’un bureau a été constitué au sein de la commission. Le pasteur Armand Louis est le coordonnateur, Rosny Desroches, porte-parole, Gédéon Jean et Mgr Patrick Aris en sont les deux secrétaires.

 

Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter