• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti- Élections : Jude Célestin dit ''Non'' aux élections du 24 janvier

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Dans une adresse à la nation, le candidat à la présidence du parti LAPEH s'est catégoriquement opposé une nouvelle fois à la tenue du scrutin du 24 janvier. Selon Jude Célestin, participer à ce qu'il qualifie de ''sélection'' serait une faute grave.

''Si le chef de l'État le veut, qu'il prenne un décret pour nommer son prince à la tête du pays'', a déclaré Jude Célestin qui souligne que les élections que l'exécutif, le CEP et une partie de la communauté internationale s'apprêtent à réaliser le 24 janvier, seraient une gifle pour la nation.

Le candidat qualifié pour le second tour a dit en maintes fois dans cette adresse à la nation qu'il refuse de participer à cette ''mascarade électorale''.

Pour combattre ce qu'il considère comme un coup d'État planifié, M. Célestin appelle les partis politiques, les intellectuels, toutes les élites du pays à se joindre à lui.

Alors qu'il est souvent critiqué pour son silence, le candidat à la présidence a précisé qu'il est plutôt à l'écoute de la population.

''Je parle peu mais je parle quand il le faut. Je parle à bon escient'', a-t-il souligné.

Dans cette adresse, le candidat malheureux aux élections de 2010 en a profité pour tirer à boulet rouge sur l'administration Martelly qui, dit-il, s'investit dans la propagande plutôt que de poser des actes concrets pour remembrer le système éducatif, sortir la population de l'assistanat.

Alors que le candidat du pouvoir fait de l'agriculture son cheval EE bataille, Jude Célestin rappelle que durant ces cinq années passé au pouvoir Michel Martelly n'a rien fait pour relancer la production agricole du pays.

''Il est venu le temps de remettre la population au travail'' a dit M. Célestin plaidant ainsi pour une classe moyenne solide.

Par ailleurs, il a douché la communauté internationale qui veut à tout prix imposer en Haïti une démocratie au rabais.

Durant toute sa prise de parole, le candidat à la présidence sous la bannière du parti LAPEH a appelé la population à bouder les élections du 24 janvier.

''Participer à cette mascarade constituerait une trahison à la patrie'', a souligné avec véhémence Jude Célestin.

 

 

Sur le meme sujet


Bannière

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter