Haïti-contestation: Des partisans du PHTK dans les rues pour afficher leur désaccord à la transition

Jeudi, 28 Janvier 2016 15:07 EPL/HPN Nouvelles - Elections
Imprimer
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

S’opposant catégoriquement à la mise en place de tout pouvoir transitionnel dans le pays, des partisans et sympathisants du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) ont gagné les rues, le jeudi 28 janvier 2016, pour exiger la tenue du second tour des élections reportées à  deux reprises par le CEP.

 

Scandant des propos hostiles aux membres de l’opposition qu’ils accusent d’avoir peur d’aller aux urnes, les manifestants proches du pouvoir en ont profité pour inviter les secteurs dont les représentants manquent à l’appel au sein du Conseil électoral provisoire de procéder à leur remplacement  tel que l’avait suggéré le président Michel Martelly.

 

«Oui aux élections , non à la transition», ont-ils scandé sur tout leur parcours, exigeant que les candidats Jovenel Moise du PHTK et Jude Célestin de LAPEH puissent finalement s'affronter dans le cadre du second tour, aux fins de parvenir à la passation constitutionnelle du pouvoir à un président élu.

Après avoir parcouru quelques rues de la capitale, les marcheurs qui scandaient des propos élogieux à l’endroit de Jovenel Moise et  du président Michel Martelly, s'apprêtaient à se rendre devant le siège du CEP à Pétion-Ville, pour délivrer leur message.

Evens PIERRE-LOUIS

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.