• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-RD-arrêt TC: Sit-in à Boston contre l’arrêt du TC, les USA préoccupés

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

A l’initiative du collectif des citoyens de Boston, des centaines de personnes venues de différentes communautés haïtiennes de Boston, New-York, Montréal, San-Francisco, Haïti et Miami ont organisé, mercredi, un sit-in devant les locaux  du consulat dominicain à Boston, en vue de protester contre l’arrêt 168-13 de la Cour constitutionnelle dominicaine de dénationaliser des dominicains d’ascendance haïtienne, a appris Haïti Press Network.


Le porte-parole du collectif, Jean Rubert Laforest, a indiqué que les haïtiens d’ailleurs ne peuvent rester indifférents face à cette situation de violation de droits humains.

De plus, le collectif appelle au boycottage des produits et services dominicains à Boston.

En Haïti, le collectif du 4 décembre, regroupant notamment des hommes d’affaires, professionnels et investisseurs haïtiens ont également appelé au boycottage des produits en provenance de la République Dominicaine afin de forcer les autorités dominicaines à revenir sur la décision prise par sa Cour Constitutionnelle.

Pour sa part, le Département d'Etat américain s’est dit préoccupé face aux conséquences qu’engendreront cette décision du Tribunal constitutionnel dominicain adopté le 23 septembre 2013.

«Nous avons communiqué notre vive préoccupation au gouvernement de la République Dominicaine en ce qui concerne l'impact de la décision sur le statut de citoyenneté de  personnes en République Dominicaine, dont la majorité, comme vous l’avez mentionné, sont d'origine haïtienne. Nous avons exhorté le gouvernement à poursuivre d’étroites consultations avec les partenaires internationaux et la société civile pour identifier et résoudre aussi rapidement que possible, d'une manière humaine, les préoccupations concernant la portée de ce plan pour les personnes concernées. Nous allons donc poursuivre le dialogue, mais nous avons exprimé nos préoccupations sur cette question », a déclaré la porte-parole du département d’Etat américain, Marie Harf.

Rappelons qu’une commission mixte haïtiano-dominicaine a été mis sur pied afin de relancer le dialogue sur les différents dossiers brûlants entre les deux pays, notamment la crise découlant de l’arrêt constitutionnel dominicain.  La commission devrait organiser une première rencontre le 7 janvier 2014 à Port-au-Prince.

 

Photo: The Sentinel

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 334 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter