• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA: vente d’armes aux USA: la communauté haïtienne n'est pas intéressée

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 20
MauvaisTrès bien 

Selon ce que rapportent plusieurs études, la vente d’armes aux Etats-Unis a grandement augmenté suite à plusieurs actes de tuerie perpétrés par des Américains dans certains Etats. Les membres de la communauté haïtienne rencontrés en Floride et dans le Michigan se sont montrés désintéressés à faire l'acquisition d'une arme à feu, a constaté sur place Haïti Press Network.



Depuis juin 2012, les ventes d’armes aux Etats-Unis connaissent une hausse de plus de 70% par rapport à 2011. Les vendeurs d’armes commencent dorénavant à envoyer leurs dépliants directement chez les gens par la poste.

« C’est la première fois qu’on reçoit cette sorte de dépliant chez nous. Les prix sont super bas, mais on n’est pas intéressés. Se procurer des armes comme ça c’est vraiment une affaire de blanc, ce n’est pas pour nous », a fait savoir  un jeune d’origine haïtienne dans la ville de Port Ste. Lucie en Floride.

Après la tuerie d’Auraro en juillet dernier, les américains ont développé l’habitude de s’approvisionner en armes. Le lendemain du massacre qui a fait 12 morts et plus d’une cinquantaine de blessés, les armureries dans tout le pays ont été littéralement prises d’assaut.

« La communauté haïtienne n’entre pas vraiment dans la dynamique d’acheter des armes. Dans la culture haïtienne, on n’est pas trop intéressé, les gens ne vont pas investir de l’argent pour s’acheter des armes à feu », a indiqué un confrère journaliste vivant à Palm Bay dans l’Etat de la Floride.

Un autre membre de la communauté haïtienne qui vit dans l’Etat du Michigan, qui se trouve à 2 heures de la ville d’Auraro où la tuerie de juillet s’est produite, a abordé dans le même sens.

« Ce n’est pas nécessaire, surtout dans un pays comme les Etats-Unis qui est stable, bien qu’il y a des dérives de certains Américains. La meilleure façon de vivre, c’est de respecter les autres et se respecter soi-même. Avoir l’arme ou pas, ça ne dit pas que tu es en sécurité. Pour moi, l’arme n’est pas nécessaire vu que je suis un étudiant, et je trouve ridicule d’avoir une arme parce que je me respecte », a déclaré cet étudiant.



Depuis la Floride (USA)
Fédrick Jean Pierre
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 331 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter