• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Canada: Port-au-Prince perd un allié

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, initiateur du jumelage entre Port-au-Prince et Montréal a démissionné. Éclaboussé par de multiples allégations visant son administration, il quitte son poste, un an avant la fin de son mandat.




Ce  départ aura sans doute des impacts sur plusieurs projets en cours à Port-au-Prince et dans certaines villes de province dans le cadre de l’accord  municipal Haïti-Canada portant essentiellement sur le développement  économique, la planification urbaine et la prévention du crime.


Lancée en 2008 entre le maire démissionnaire de Montréal, Gérald Tremblay et le maire renvoyé de Port-au-Prince Jean Yves Muscadin, cette coopération selon les accords paraphés entre les deux édiles, permettrait notamment à des cadres haïtiens de bénéficier de l’assistance  de techniciens montréalais dans les domaines des infrastructures, de l’urbanisation et la gestion des municipalités.


Cette entente a été renouvelée le mois de juin dernier  lors d’une visite des représentants de la Fédération nationale des maires haïtiens et des membres de la Fédération nationale des conseillers d’administration des sections communales conduits par l’ex-mairesse de Port-au-Prince, Gabrielle Yacinthe. Gérald Tremblay avait offert son entière collaboration aux élus haïtiens leur donnant la ferme garantie de prolonger le jumelage avec certaines municipalités haïtiennes jusqu’en  2013.

La ville de Montréal avait prévu, d’ici  là de réaliser 51 missions en Haïti  de concert avec l’Agence de développement internationale, la Fédération canadienne des municipalités et l’Union des municipalités du Québec dans le programme de coopération des municipalités Haïti-Canada, duquel est issue ladite entente Montréal-Port-au-Prince.


Les données peuvent, cependant, changer dans les prochains jours, en  effet les décisions prises par  l’ex-patron de la ville de Montréal seront  examinées à la loupe y compris la coopération internationale. Une source  proche à la ville de Montréal a confié à HPN que d’importants  changements seront apportés dans le fonctionnement de la ville de  Montréal et ceux-ci pourraient avoir particulièrement des conséquences  sur la coopération des municipalités Haïti-Canada.


Il  faut dire que le maire décrié était proche des Haïtiens. Des membres de  la communauté haïtienne ont occupé une place importante au sein de son conseil. La défection de l’un de ses élus d’origine haïtienne, le conseiller  municipal Franz  Benjamin, qui avait quitté le caucus de son parti  pour  réclamer  un exercice de transparence de la  part de ce dernier sur des  allégations éclaboussant son administration, avait été largement commentée dans  la communauté haïtienne.


Rappelons  que  Gérald Tremblay, fait partie, avec Bill Clinton, Michaëlle Jean, Percival  Patterson,  Alvaro  Uribe  Velez,  du  Conseil  Consultatif  Présidentiel sur le  développement et l’investissement mis sur pied par l’administration  Martelly le 8 septembre 2011, lequel peine à donner des résultats.

 



Guilloteau François
Montréal

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 463 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter