• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-RD : Privés de documents officiels en terre voisine, des Cañeros responsabilisent l’Etat Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

 

Répondant à l’invitation de Batay Ouvriye, des représentants de l’union des travailleurs de canne (UTC) en République Dominicaine exigent l’intervention de l’Etat haïtien dans la distribution des documents pouvant leur permettre de jouir de leurs droits civiles et politiques en territoire voisin.

Ils sont un peu plus de cinquante mille coupeurs de canne évoluant dans les Bateys de la République Dominicaine qui réclament aujourd’hui des documents pouvant leur donner accès particulièrement à la résidence permanente en terre voisine.

 

L’acquisition de ces documents concerne également leurs épouses respectives et leurs enfants qui entraient là-bas grâce à un accord migratoire, selon le coordonnateur de l’union des travailleurs de canne (UTC) Jesús Núñez qui insiste sur l’urgente nécessité d’une intervention des autorités haïtiennes dans le dossier.

«Nous voulons qu’Haïti ait enfin des relations humaines avec ses ressortissants afin qu’ils deviennent des citoyens et jouir de leurs droits civiles et politiques en république dominicaine», poursuit le coordonnateur qui dans ses expressions espagnoles laisse entendre que les autorités dominicaines profitent de leur situation irrégulière pour maintenir dans le noir plus de 80 Bateys ne donnant accès à aucun véhicule y compris le manque crucial d’eau potable et de vivres.

A en croire Jesús Núñez, des milliers de Cañeros avaient déjà versé les 4608 pesos exigibles pour obtenir actes de naissance, cartes CIN et passeports haïtiens. Plus de 60,000 immigrants travaillant dans la construction et le jardinage avaient également payé la cotisation, mais l’ambassadeur Fritz Cinéas les a tournés en dérision.

Ces documents donnent aux coupeurs de canne le droit de travailler, le droit à la pension, aux soins sanitaires, le droit de construire leur propre maison et de séjourner en permanence en République Dominicaine. Ils permettent également à leurs enfants de fréquenter les universités.

Un sit-in est annoncé pour le mardi 15 décembre devant la primature pour protester contre la mesure raciste des autorités dominicaines à l’encontre des Cañeros, et exiger à l’Etat haïtien de respecter ses promesses en ce qui a trait à l’octroi de ces documents qui doivent régulariser la situation des coupeurs de canne en territoire dominicain.

Evens PIERRE-LOUIS

evensuperstar@gmail.com

 

 

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 328 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter