• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Santé : le Chikungunya a déjà fait 21 morts et 4756 infectés, selon l'OPS

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

 

L’Épidémies de fièvre du chikunguna en Amérique latine et dans les Caraïbes a déjà fait  21 morts, 4756 infectés et 302 243 cas suspects depuis l’apparition de la maladie dans la région, en décembre 2013, a indiqué l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

 

 

L'épidémie a déjà révélé  165,433 cas suspects en République dominicaine, avec 18 cas confirmés et trois morts; suivie d'Haïti, avec  51,830 infectés et 4 cas testés; et la Guadeloupe avec 40,400 patients, dont 1328 cas confirmés et trois morts.

Les 21 cas de décès dû à ce virus qui  provoque une forte fièvre, des douleurs articulaires, des éruptions cutanées, des maux de tête et les muscles, se trouvent seulement  dans les Caraïbes.

La Martinique se trouve en tête de liste avec 12 décès, après avoir soumis 35,000 cas suspects d'infection (dont 1515 testés), tandis que la République dominicaine, la Guadeloupe et Saint-Martin (partie française, avec 3430 suspects et 793 contrôlés) ont signalé pour chacun la mort de trois personnes.

« La létalité du virus est extrêmement faible et minime. Les personnes qui sont mortes l’ont été en raison qu'ils souffraient de maladies antérieures et étaient des patients âgés atteints de maladies qui les affaiblissaient », a déclaré à Efe, le conseiller en gestion clinique des maladies infectieuses, de l’organisation panaméricaine de la santé (OPS), Pilar Ramón Pardo.

« Le virus ne peut être acquérir qu’une seule fois et n'a pas de remède », mais selon M. Pardo  les laboratoires scientifiques aux États-Unis et en  Europe font des recherches afin de trouver un vaccin.

L'explosion de chikunguna est lié, soit directement par la piqûre du moustique Aedes aegypti ou Aedes albopictus, le même qui transmet la dengue.  Il a été détecté pour la première fois sur le sol américain, en décembre 2013 précisément,  sur l'île antillaise de Saint-Martin (côté français).

Au Venezuela, le ministère de la Santé a dénombré 17 cas de la maladie, au moins 11 venaient  de la République dominicaine et Haïti.

Le virus du chikungunya a été également détecté, notamment au Salvador, Costa-Rica, Panama Cuba, Brésil, Chili, Paraguay, Mexique.

Le Nicaragua, le Honduras, le Guatemala, l'Équateur, l'Argentine et la Colombie n’ont eu aucun cas rapporté, bien que les autorités restent en alerte, poursuit l’OPS.

Selon l'OPS, la réponse des pays à l'épidémie de chikunguna a été coordonnée et selon les normes internationales. Toutefois, l’OPS attire l'attention sur l'élimination des sites de reproduction de moustiques pour éviter leur prolifération lors d'un changement de temps.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 267 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter