• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

USA: un Sénateur américain donne un ultimatum à la Croix-Rouge pour expliquer ses dépenses en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le sénateur américain Charles Grassley exige des réponses détaillées de la Croix-Rouge américaine sur la façon dont elle a dépensé près d'un demi-milliard de dollars en Haïti, après le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010. Grassley a donné à la Croix-Rouge jusqu'au 22 Juillet pour répondre.


Le sénateur Grassley, de l’état de l’Iowa, a envoyé au PDG de la Croix-Rouge Gail McGovern une liste de 17 questions détaillées et a donné un peu plus d'une semaine pour répondre. Jusqu'à présent, la Croix-Rouge a refusé d'aborder publiquement un grand nombre de questions que des sénateurs Américains requièrent.

Le sénateur Républicain Grassley a cité le rapport de la NPR et ProPublica sur les efforts de la Croix-Rouge en Haïti, qui ont trouvé une série de projets très mal gérés et les dépenses douteuses.

La Croix-Rouge a promis qu'elle fournirait des logements permanents à des dizaines de milliers de personnes et qu'elle bâtirait des collectivités flambant neuf. Après cinq ans, l'organisation a construit seulement six maisons.

"Cela est plutôt surprenant pour moi," dit Grassley à NPR. Au cours des dernières années, Grassley a joué un rôle de surveillance sur la Croix-Rouge.

"Quand je lis à propos de leur réticence à assurer l'information du public que les gens se posent des questions légitimes sur les dépenses faites, cela me dérange," dit-il.

La Croix-Rouge a jusqu'à présent refusé de détailler quels programmes il a réalisé en Haïti, combien ont-ils coûté ou le montant de ses dépenses . Grassley a demandé une liste détaillée de ces programmes et les dépenses, ainsi que la façon dont la Croix-Rouge calcule ses frais généraux et combien de personnes elle a aidé.

"Je pense qu'ils doivent répondre à mes questions", dit-il. "Et nous aurons toutes ces informations pour le grand public parce que je pense que les bailleurs de fonds y ont droit."

Frantz Alcéma (USA)

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 211 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter