• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-choléra : des mesures pour empêcher la montée du choléra

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Une importante rencontre a eu lieu le jeudi 29 mars dernier entre La ministre de la santé publique et de la population  (MSPP) Mme Florence D. Guillaume et ses différents partenaires en vue réfléchir sur l’état actuel du choléra en Haïti.



Les  différents acteurs ont profité de cette rencontre pour annoncer  ensemble de mesures pour  empêcher la recrudescence  de l’épidémie durant la saison pluvieuse.

 

En dépit de la tendance très à la baisse du choléra en Haïti de son éclatement en octobre 2010 à  aujourd’hui, la ministre de la santé  publique a invité  les différents acteurs et partenaires à ne pas croiser les bras afin qu’aucun cas de décès ne soit enregistré durant la saison pluvieuse cette année.

«  Nous sommes ici ce matin avec pour objectif concret de pouvoir  remobiliser tous les acteurs de telle sorte que  contrairement à l’année précédente nous n’ayons aucun cas de décès dû au cholera » a déclaré Mme Guillaume.

Parmi les mesures suggérées,  la ministre   appelle à la redynamisation du service d’épidémiologie  tout exigeant des rapports réguliers de la part de toutes  les institutions évoluant dans la lutte contre la maladie, que ce soit au niveau des départements ou des sections communales.

Le repositionnement des intrants pour une réponse  plus rapide à la population, le renforcement des prises en charges et la coordination des  interventions des différents acteurs, sont entre autres, les dispositions avancées par la ministre  en vue d’atteindre de meilleurs résultats dans le combat contre le choléra.

De son côté, le directeur de la Direction nationale de l’eau potable DINEPA  Gerald Jean Baptiste a fait savoir qu’il a déjà prévu un ensemble d’actions en vue répondre aux besoins de la population durant la saison pluvieuse.

Il s’agit entre autre  de la prévision des moyens stocks de chlore pour traiter systématiques les réseaux d’eau potable au niveau national,  la distribution des produits traitants au profit des populations sensibles et la mise en place d’un système de contrôle de la qualité de l’eau  avec l’appui de l’Unicef.

Selon le responsable de la Direction d’épidémiologie du MSPP, M. Roc Magloire, le nombre de cas de choléra  est passée de 24 000 en octobre 2010 à 378 a la 11e semaine de l’année 2012. Toutefois, M. Magloire appelle les différents acteurs à renforcer leurs actions afin que la tendance continue à la baisse.



Les différents partenaires haïtiens et étrangers qui ont pris part à la rencontre ont renouveler leur engagement  dans la lutte pour freiner la propagation de l’épidémie de choléra en Haïti.




















































Mise à jour le Mardi, 03 Avril 2012 14:41  

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 206 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter