• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-UE : 2 accords pour lutter contre l’insécurité alimentaire et les défis des changements climat

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le gouvernement haïtien et l’Union Européenne ont paraphé, jeudi, deux conventions de financement,  qui concernent deux nouveaux programmes englobant le renforcement de la sécurité alimentaire et la prise en compte des défis du changement climatique en Haïti.

 


La signature de ces mémorandums a été faite par l’ambassadeur et chef de la délégation de l’UE en Haïti, M Javier Nino Perez, le ministre de l’Agriculture et des Ressources naturelles, M. Thomas Jacques, le ministre de l’environnement M. Jean François Thomas  et l’Ordonnateur national du Fonds Européen de développement (FED).

 

Ces deux conventions d’une valeur de plus de 13,3 millions d’euros, dont 7,3 millions euro pour la sécurité alimentaire et 6 millions d’euros pour les changements climatiques, débuteront à la fin de cette année et au premier trimestre de 2014.

La première convention vise à améliorer la sécurité alimentaire de la population et le second servira a mieux protéger l’environnement et les populations vulnérables face aux risques sismiques, a informé l’UE.

« La mise en œuvre  du programme thématique de sécurité alimentaire de 2013, d’un montant de 7.3 million d’euros permet d’améliorer la gouvernance de  la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays et contribuera directement au renforcement de la sécurité alimentaire de la population du Nord-ouest et du haut-Artibonite », a déclaré M Perez.

Il affirme que la signature vient rappeler la force de la coopération entre l’UE et Haïti, fondée sur un partenariat étroit  et participatif mené avec et pour le Haïtiens.

« La signature de ces deux conventions marque une étape modeste plus ambitieuse, pour contribuer à relever ces défis fondamentaux pour le bien être de la population », croit l’ambassadeur de l’UE.

Le ministre de l’environnement M. Jean François Thomas a applaudi l’implication de l’UE dans la préservation de l’environnement en Haïti qui rentre dans le cadre des préoccupations mondiales de la recherche de l’amélioration de vie de l’être humain.

Aussi il souligne, qu’à partir de la signature de ces conventions, le gouvernent haïtien et ses partenaires avancent à grand pas vers la solution recherchée en vue de l’amélioration des conditions de vie de la population haïtienne.

De son coté, le ministre de l’Agriculture M. Thomas Jacques a indiqué que ces conventions s’inscrivent en ligne droite du programme triennal agricole du gouvernement haïtien, dont la mise en place incombe  au ministère de l’Agriculture.

M. Jacques se réjouit que ce financement ait pris en compte une de composante de la sécurité alimentaire  qui est l’appui à la gouvernance de la sécurité alimentaire. Il espère que ce fonds contribuera à « mieux cibler et mieux faire connaitre les disponibilités et prévisions alimentaires afin de mieux anticiper les dispositions à prendre ».

Pour sa part, l’ordonnateur national du FED, Jean Edner Nelson, a indiqué que l’objectif de ces accords de financement de partenariat est de travailler ensemble afin d’arriver à sortir le pays de la situation d’insécurité alimentaire qu’il a connu au cours des 30 dernières années.

Mise à jour le Jeudi, 05 Décembre 2013 15:54  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 364 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter