• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Incident: L’Uniq dénonce l’agression physique de Roro Nelson sur ses six étudiants

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’Université Quisqueya a dénoncé, mercredi, dans une note de presse dont HPN dispose d’une copie, l’agression physique de Ronald (Roro) Nelson, l’ami du président Martelly, sur six étudiants de l’institution, le week-end écoulé.

 

Devant se rendre à l’Université Quisqueya pour subir des épreuves de fin de session, six étudiants de la faculté des sciences de la santé (FSSA) ont croisé un véhicule aux vitres fumées, immatriculé en République Dominicaine, dont l’un des occupants était M. Ronald (« dit Roro ») Nelson, ont expliqué, dans la note, les responsables de l’Uniq.

Selon la note signée par le recteur de l’Uniq Jacky Lumarque et le président du haut conseil Patrick Victor, Roro Nelson n’a pas apprécié le fait que la voiture des étudiants avait dépassé la sienne et, selon ses dires, l’aurait empêché de passer.

La note de poursuivre : « vociférations, circulation fortement perturbée, contrôle des pièces par un agent de la BIM au numéro d’immatriculation camouflé, sévices corporels infligés par M. Nelson lui-même, réaction violente de la population, jets de pierres, tirs, arrestations enfin du jeune conducteur amené sous bonne escorte au commissariat de Canapé-Vert où M. Nelson était encore présent. »

Les étudiants, selon les explications fournies dans la note, ont été libérés sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre eux, suite à l’intervention du recteur et du doyen de la faculté des sciences juridiques de l’Uniq.

Les autorités haïtiennes ont été saisies de la question et une protestation formelle a été adressée à M. le président de la République au cabinet duquel appartient M. Nelson, ont informé les responsables de l’Université Quisqueya,.

À la question de savoir si des poursuites judiciaires vont être engagées contre Ronald (Roro) Nelson, l’agresseur des étudiants, un membre du secrétariat général de l’Uniq a répondu à HPN : « c’est aux étudiants victimes, étant des majeurs, qu’il revient de décider. »

Toutefois, fait remarquer ce responsable, l’Université est prêtre à accompagner les victimes dans la mesure où elles veulent donner une suite judiciaire au dossier.

Controverse ? Joint au téléphone, l’un des étudiants tabassés par l’ami du président, le vendredi 6 juin, a expliqué que ses camarades et lui attendent le soutient de l’Université pour engager une suite judiciaire dans le cadre de cet affaire.

« Nous sommes en période d’examens maintenant. Nous revenons sur le dossier après les épreuves… », a indique l’étudiant victime, précisant que le dossier se trouve actuellement entre les mains de l’avocat de l’Université Quisqueya, Me. Bernard Gousse.

Me. Bernard Gousse, lui aussi proche du président Martelly, rappelons-le, a été désigné Premier ministre par le chef de l’État, après la démission, en février 2012, du chef du gouvernement de l’époque, Garry Conille.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Mise à jour le Mercredi, 11 Juin 2014 15:31  

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 397 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter