• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Minustah: l’avenir des troupes uruguayennes en Haïti dépendra du développement politique

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Le sénateur uruguayen Rodolfo Nin Novoa, a déclaré, le mercredi 14 janvier, que "si Haïti est sur la voie d’un processus pré-dictatorial, il n’y a aucun sens que les Casques bleus uruguayens continuent leur mission dans ce pays".

 

 

 

Le parlementaire a fait cette déclaration  après avoir été informé de la caducité du Parlement haïtien depuis le lundi 12 janvier 2015. Et face à ce constat, le plein pouvoir est accordé à l’exécutif selon les vœux de la Constitution haïtienne.

En ce sens, Nin Novoa a déclaré au journal El Espectador, qui  si Martelly commence à gouverner par décret après la chute du Parlement, Haïti sera sur le chemin d’un pouvoir de facto.

« Donc, j’ai perdu le sens de poursuivre une mission, visant à la consolidation du processus démocratique», a déclaré le parlementaire qui sera à partir du  1 mars ministre des Affaires étrangères de l'Uruguay.

A rappeler que le chef de l'Etat haïtien avait déclaré le 12 janvier 2015 qu’il n’entend pas diriger le pays par décret, mais plutôt rationaliser les accords signés pour la tenue des élections.

EFE

Mise à jour le Mercredi, 14 Janvier 2015 15:26  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 374 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter