• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-USA : Entrevue avec Tanisha Ade, femme dédiée à la culture haïtienne en Floride

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Tanisha Ade,  femme pleine d’énergie, est née un  10 Avril à New-York. Elle est rentrée en Haïti à l'âge de 6 ans pour commencer ses études primaires au Sacré-Coeur de Turgeau, puis continuer ses études secondaires au collège Canado-haïtien. En 1992, suite aux graves turbulences politiques en Haïti, elle a émigré vers les Etats-Unis d’Amérique pour entamer ses études universitaires en Floride à Broward Community College puis à National University en Californie. Elle est très active dans la communauté haïtienne vivant au Sud de la Floride. Elle partage sa vie entre la radio et la vie communautaire.

HPN: Comment votre centre Carnafam travaille sur le plan culturel en Floride en relation avec Haïti ou la communauté haïtienne de Miami ?
Tanisha Ade:
Le but de Carnafam, c'est de promouvoir la culture haïtienne dans la communauté. Pour le moment nous nous concentrons sur  la Floride qui est en quelque sorte  la capitale de la diaspora culturelle haïtienne. A travers les trois comtés  de la Floride (Miami, West Palm & Broward), Broward a été durant très longtemps absent dans les activités socio-culturelles. Alors, mon associée Djenane St Fleur et moi avions décidé de faire entendre nos voix ici.
C'est dans cette optique que nous avions lancé CarnaFam à Broward. Depuis lors, nous travaillons en étroite collaboration avec  la Chambre de commerce haïtiano-américaine" HAAMCC" présidée par Jean Pierre Thurgot, afin de promouvoir les produits  issus de l'île d'Haïti comme le café, le beurre d'arachide, les conserves, les mangues, le rhum, les cocktails, les liqueurs, le chocolat etc. Nous voulons étendre nos horizons afin d'être utile à notre communauté.

HPN: Parlez-nous de la manifestation culturelle organisée  par Carnafam le 16 mars dernier à Broward? Comment cela s'était-il passé ?
Tanisha Ade:
C'était vraiment une belle expérience! Le mois de mars, c'est le mois international de la femme et CarnaFam reconnaît la femme haïtienne comme le pilier de notre société. Nous avons voulu mettre en exergue la femme haïtienne, à travers les livres pour l'année 2013. C'est pour cela  que nous avons eu la participation d'une douzaine d'auteures haïtienne ou d'origine haïtienne vivant dans le Sud de la Floride, les six autres auteurs étaient des hommes car vous savez que derrière de grandes femmes il y a toujours de grands hommes. (Rire) Tout ceci avec la collaboration des Editions Perles des Antilles de Bito David et de la maison d’édition Educa-vision de Fequière Villsaint.

Cet événement a eu pour but principal  de faire un voyage en Haïti à travers les livres, les arts, la musique et l'art culinaire haïtien ou la communauté a eu la chance de déguster des mets délicieux de l’alliance culinaire haïtienne, une association  de Chefs haïtiens vivant ici en Floride. Cet événement pour une toute première fut  un succès! Le public en est sorti très satisfait. La partie musicale était sous la direction de la bande de Pokito et JeanP Jams à la couleur racine afro caribéenne.

HPN: L'organisme que vous dirigez est très actif ces derniers temps. Comment vous y preniez-vous pour le mois de l'héritage haïtien?
Tanisha Ade:
Pour le mois de l'héritage haïtien, nous travaillons avec plusieurs entités encore dans le but de montrer la force de notre communauté. Pour le mois de mai, nous avons eu une exposition à Fort Lauderdale au "governement building" à Andrews avenue, ou le 7 mai  a été déclaré le mois officiel de l'héritage culturel haïtien selon les commissionnaires.

Cette exhibition s’est déroulée au lobby du centre gouvernemental tout au long du mois de mai. En partenariat avec Community Access Center sous la direction de Magaly Prezeau, Carnafam a eu l'opportunité d'exposer plusieurs pièces venant de notre pays comme les Habits de Magguy Durce (robes), les Bijoux de Nancy Alcindor (KALTURAL), les tableaux de Louissaint…

HPN: Quelles sont les perspectives de Carnafam pour l'année 2014 ?
Tanisha Ade:
On a rendez-vous le 1er Mars 2014 pour un voyage à travers le Fashion & Beauty, la comédie et le décor intérieur. Dès maintenant nous faisons appel à des designers haïtiens, des cordonniers (sandales & valises) et d'autres artistes afin de nous offrir leur collaboration pour le rehaussement de notre héritage culturel. Pour toutes information veuillez visitez notre site web : http://www.carnafam.com/


Propos recueillis par Dominique Batraville

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 285 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter