• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Environnement : Sauvons les ZCB, Zones Clés de la Biodiversité ! - ZCB en Haiti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Haïti-Environnement : Sauvons les ZCB, Zones Clés de la Biodiversité !
Definition des ZCB
ZCB en Haiti
sauver les ZCB
Toutes les pages

 

ZCB en Haïti : Etat des lieux

 

La situation des espèces qui vivent dans les ZCB en Haïti est alarmante. Le chanteur Jean Jean Roosevelt aurait chanté : il y a danger ! « Et le premier danger pisté au niveau de ces aires protégées est anthropique » a fait savoir l’ingénieur Agro-forestier Anderson Jean. Ce dernier explique que « tout comme l’homme, l’animale ou le végétal a un habitat et même un habitat préféré dans certains cas ». Alors que dans les Zones Clés de la Biodiversité l’intervention de l’homme est en train de détruire littéralement la demeure de nos espèces» déplore le conversationniste environnemental. L’utilisation des pesticides, la coupe excessive des arbres, et le découpage informel des espaces protégés sont entre autres des actions qui influent négativement sur la faune et la flore.

« Le feu est un autre ennemie redoutable de la nature » indique Elie Desmarattes, encadreur d’organisations locales à la Forêt des Pins. Il précise que deux facteurs peuvent expliquer les raisons pour lesquelles les habitants recourent au feu dans les zones censées être sous protection. Dans un premier temps, explique-t-il, « ce sont les cultivateurs, pour élargir leur champ de culture, qui mettent le feu dans des espaces non appropriés. Deuxièmement, « certains riverains pour en tirer du « bois gras »  décident de brûler les pins au niveau de leur tronc. Des fois, ils n’arrivent qu’à exploiter que quelques centimètres de ces arbres alors que les dégâts sur l’environnement sont considérables » regrette le technicien en environnement.  Et quand l’habitat est dénudé et saccagé, deux grandes menaces planent sur les populations animales : La migration forcée et l’extinction.

Pour cause, « Près de 90 % des 60 espèces d’amphibiens endémiques à Haïti sont en voie de disparation » à en croire l’agronome Anderson Jean. Dix de ces batraciens sont localisés uniquement au parc MACAYA dans le Sud du pays. Aujourd’hui, ces espèces sont considérées comme très vulnérables. Les oiseaux ne sont pas épargnés. « Notre oiseau national, le caleçon rouge (Priotelus roseigaster) est aussi une espèce vulnérable » selon M. Jean expliquant qu’il peut passer de sa condition de vulnérable à « en danger » s’il n’y a pas une prise en charge rapide de la part des responsables. Le Tangara quatre-yeux (Phaenicophilus poliocephalus), le seul oiseau qui est endémique à Haïti est fortement menacé. L’Eleutherodactylus displasius figure sur la liste comme «Données Insuffisantes» mais pourrait éventuellement être considéré comme « En Danger ».

A Dame Marie, dans le département de la grande Anse, le constat n’est pas différent. Les animaux et les plantes menacées de cette région, où une zone clé de la biodiversité a été identifiée, sont fortement menacés. Ce sont les espèces endémiques qui en paient les frais tels que des espèces de poissons vivipares du genre Limia, y compris L. dominicensis, L. meloanogaster, L. melanotata, L. nigrofasciata et L. tridens de leurs noms scientifiques.  Ces animaux marins très rares, sont retrouvés dans les eaux douces.

La population animale et végétale du massif de la selle n’est pas mieux lotie. Au contraire, sa situation paraît beaucoup plus préoccupante. « Car les amphibiens, les oiseaux, et les arbres  sont en danger critique d’extinction » souligne le technicien en environnement Elie Desmarattes. Sur la liste rouge : le « Juniperus ekmanii » de son nom courant « Genévrier », considéré comme patrimoine national. Un arbre de la même famille du pin dont  Il existe que sept (7) spécimens en Haïti. Les 7 sujets sont localisés au niveau du massif de la selle.

 

 



 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 417 invités en ligne

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter