• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: Gouvernement et ONGs se mettent ensemble, pour conserver la biodiversité… - projets et perspectives

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Haïti: Gouvernement et ONGs se mettent ensemble, pour conserver la biodiversité…
une nouvelle politique
la biodiversite est incontournable
un budget incomplet
projets et perspectives
Role des ONGs
les problemes financiers
Toutes les pages

 

Projets et perspectives

Actuellement, près de 5 grands projets importants de conservation de biodiversité sont en cours d’exécution en Haïti. L’un des projets est financé par l’Union Européenne, qui concerne le corridor biologique de la caraïbes, initié par les 3 états (Haiti-Rep Dom-Cuba). A l’intérieur de ce grand projet s’ajoute un plan stratégique comportant 52 sous-projets, qui consistent à délimiter ce corridor biologique. Cette initiative est considérée comme un levier important pour la conservation de la biodiversité, et le développement des alternatives de subsistance entre autres. Dans le cadre de ce projet, 1000 réchauds alternatifs ont été distribué à La Gonave, informe le technicien en environnement.

 

Entretemps, plusieurs autres projets de protection et de conservation sont exécutés dans diverses régions d’Haïti. Bassin-Bleu, Fort-Drouet (Arcahaie), Caracol, sont notamment   les zones mentionnées par le Directeur Sol et Ecosystème du Ministère de l’Environnement. Parallèlement, des projets phares s’étalant sur de plus grande surface sont aussi réalisés. Au Parc Macaya, considéré comme patrimoine ressource et historique de l’UNESCO, le Ministre met en œuvre un programme de conservation de la biodiversité. De Forêt des Pins en passant par Trou Cayiman, Parc La Visite, Parc Marin, Parc du Canapé-vert, Grottes Mauire-Janne, des initiatives visant à délimiter et borner ces aires protégées sont en train d’être exécuté. Le Directeur Joseph note que le Parc National Historique Citadelle s’étend sur près de 2 mille 500 hectares. Parc Nationale La Visite comprend une superficie de 10 à12 mille hectares. Le Parc Foret des Pins, environ 17 mille et le Parc Macaya plus de 9 mille hectares. Ces zones protégées sont au nombre de 13 à travers le pays et elles occupent 7% du territoire national. L’objectif, selon Astrel Joseph, est d’augmenter de 27% les aires protégées sur tout le territoire national d’ici à 2015.

 

Ces projets sont supportés entre autre par l’UE la BID, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et plusieurs autres bailleurs internationaux. « Les résultats sont jusqu’ici satisfaisants », se réjouit le responsable. « Renforcer les actions de l’Association Nationale des Aires Protégés sur le terrain, reste l’un des ambitions du Ministère de l’Environnement », souligne le technicien en écosystème. Ce renforcement, précise-t-il, permettra à l’Etat haïtien de mieux identifier, protéger et conserver la biodiversité.

 



 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 400 invités en ligne

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter