• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: Frankétienne, invité d’honneur d’une soirée tenue autour de la prévention des catastrophes

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

A l’initiative de la direction de la protection civile (DPC), s’est tenue une soirée d’activités, le mardi 13 octobre 2015, dans les jardins du musée du panthéon national (Mupanah), pour marquer la journée mondiale de prévention des catastrophes. L’Ecrivain haïtien Frankétienne a été accueilli en invité d’honneur à ladite soirée, a constaté Haïti Press Network.

 

En plus de l’invité d’honneur, la  Soirée  baptisée «connaissances  pour  la vie»  s’est déroulée en présence d’autres  invités de marques, et des membres de la communauté internationale en appui au gouvernement haïtien pour le renforcement du système national de gestion des risques et des désastres, et des représentants de la société civile organisée.

Au cours de la soirée, plusieurs personnes âgées ont  partagé avec l’assistance leurs connaissances et pratiques traditionnelles  dans la gestion des  catastrophes ayant déjà frappé le pays.

Des systèmes d’alerte précoce utilisés dans le temps pour alerter les communautés en cas de catastrophes ; un mariage de connaissances empiriques et scientifiques pour sauver plus de vies et de biens possible, selon l’esprit de l’initiative pour commémorer la journée mondiale de prévention des catastrophes.

«Les catastrophes naturelles sont une occasion énorme pour les haïtiens de  s’unir», a regretté Jean Joseph Clément, un quinquagénaire dans son témoignage, déplorant l’absence des plantules dénommées «roseaux» qui soutenaient les terres dans les périodes cycloniques.

«On utilisait les cloches et les flutes, même les "lambis" pour annoncer un désastre, un cyclone»,a-t-il rappelé à l’assistance.

La partie culturelle de la soirée a été animée par l’artiste-écrivain Frankétienne, invité spécial qui a interprété quelques unes de ses compositions musicales.

L’auteur de «Pèlen tèt» qui aura 80 ans dans 6 mois exactement, a fait montre d’un excellent  talent de danseur pendant la soirée, notamment sur les rythmes de« Èzili Nennen n O», «Wongolo  w ale», «Lenglensou», entre autres pièces.

L’écrivain en a profité pour présenter  sa toute dernière publication  baptisée «La nuit des décombres», qui se veut un méthodologique visant la réduction des risques de désastres naturels. Une collaboration fructueuse entre l’auteur et  l’équipe scientifique du PNUD.

«Trop souvent certaines ONG et instances internationales et locales sont plutôt portées vers des choses concrètes,  palpables, tangibles. Il est rare qu’on vienne nous aider sur le plan culturel, spirituel», a fait savoir l’écrivain dans son intervention, qualifiant d'exceptionnel et de très particulier  la collaboration ayant favoriser la conception suivie d’évaluation du document.

Des jeunes artistes locaux ont également assurée la partie musicale de ladite soirée supportée par la branche anglaise de l’ONG Oxfam, DPC-MICT, MENFP, SPGRD, PNUD, AGERCA, Help Age international, et les différents partenaires de la société civile haïtienne.

Evens PIERRE-LOUIS

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 339 invités en ligne

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter