• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Rétrospectives-Nov. 2015 : Les faits saillants de novembre 2015

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 16
MauvaisTrès bien 

L’actualité du mois de novembre 2015 a été particulièrement marquée par la publication des résultats électoraux préliminaires pour la présidentielle, les municipalités et les législatives, le décès de Black Alex, les privilèges et augmentations de taxes annoncés et annulés sous pression de la société civile par le gouvernement, avait constaté Haiti Press Network.

Plus de trois semaines après la tenue des élections présidentielle, municipales et 2e  tour des législatives, le Conseil électoral provisoire (CEP) avait publié les résultats. Ceux de la présidentielle d’abord, les municipales et les législatives ensuite.

S’en suit, une vague contestation des résultats de l’élection présidentielle qui s’était pourtant déroulée dans le calme. Ce, suite à des soupçons de fraudes et d’irrégularités soulevés par des secteurs. La liste d’éventuels fraudeurs a été publiée par le CEP, mais les sanctions promises tardent à être appliquées.

Pour corser les problèmes post-électoraux qui surgissent dans un climat d’incertitude et un avenir incertain dans le pays, pris dans une spirale de violence et d’insécurité, huit (8) candidats à la présidence s’organisent en front commun pour dénoncer les fraudes massives.

Dans cette eau trouble de crise politico-électorale, la culture haïtienne a été frappée par le décès du rappeur, Black Alex, malade pendant longtemps. Une nouvelle qui n’a pas mis du temps pour retentir un peu partout en Haïti et à l’étranger.

Dans la mêlée, le gouvernement Martelly/Paul était obligé, par une annonce du Premier ministre, Evans Paul d’annuler la décision de privilèges accordés aux ministres et secrétaires d’État, mais aussi les augmentations de taxes sur des services publics qui avaient fait les remous de l’actualité durant plusieurs jours.

Entre-temps, l’insécurité continue de faire son petit bonhomme de chemin. Trois hommes armés non identifiés avaient attaqué une patrouille de la Police nationale d’Haïti (PNH). Quelques heures plus tard, un policier a été tué de dix cartouches. En outre, la nouvelle de l’arrestation de trois Syriens à Saint Martin en provenance d’Haïti a fait le tour des médias locaux.

S’ajoute à cela, la poursuite des journées de manifestation organisées par candidats et membres de l’opposition politique pour contester les résultats définitifs. Même le 18 novembre, date marquant le 212e anniversaire de la bataille de Vertières n’a pas été épargnée.

Certaines de ces manifs qui maintenaient la mobilisation dans les rues, ont été émaillées de violence. Ce qui a causé la blessure de plusieurs manifestants par balles, dont deux candidats. Il y en a eu même mort d’homme.

 

Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 361 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter