• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Suisse-IDEA : La Coopération Suisse appuie l’implémentation du quota en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International), a organisé ce mercredi 24 juillet à Pétion-Ville, une importante rencontre avec des représentants et des représentantes de diverses institutions de la fonction publique sur l’implémentation du quota de 30% de femmes dans les postes de décision politique en Haïti. Cette activité initiée dans le cadre d’une campagne de sensibilisation nationale autour du quota, a bénéficié de l’appui de la Coopération Suisse, a constaté Haïti Press Network.

 

 

Il s’agit d’un plaidoyer perpétuel pour la présence des femmes dans les espaces de décisions politiques en Haïti. Une question d’équité, d’égalité et de justice, selon les intervenantes de cette rencontre. C’est dans ce souci d’équité et de justice, que la Coopération Suisse et l’IDEA International apportent leur soutien à l’implémentation de cet outil qui entend changer la manière de faire la politique dans le pays où le sexe masculin domine ce secteur.

L’objectif principal de la rencontre avec divers représentants et représentantes de ministères et d’organismes déconcentrés de l’État, est d’une part, de les informer de l’objectif et du travail d’IDEA International en Haïti qui consiste à appuyer les institutions démocratiques, et d’autre part, recueillir les recommandations des participants relatives à l’implémentation du quota dans le pays.

Intervenant à tour de rôle, la directrice de Programme d’IDEA International en Haïti, Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassègue et la directrice générale du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDF), Mme Rose Esther Sincimat, disent fermement croire que le quota, outil qui entend corriger l’inégalité hommes-femmes dans la vie publique, permettra de renforcer la démocratie en Haïti.

Portant des explications complémentaires, Mme Lassègue a indiqué que le quota est une mesure d’action positive temporaire qui vise à assurer une représentation minimale des deux sexes dans les espaces de prise de décision.

Pour Mme Sincimat, le quota est une mesure temporaire spéciale, mais aussi un acquis constitutionnel. Elle pense que cet outil doit servir de catalyseur pour que les femmes puissent participer pleinement dans les décisions du pays. « Se réunir pour discuter de ce sujet important est un pas de plus vers la démocratie », a-t-elle soutenu.

Pour sa part, la Coordonnatrice de la campagne nationale de sensibilisation autour du quota pour IDEA International, Mme Judie C. Roy qui expliquait le fondement de cet instrument, a mis l’accent sur la problématique relative aux barrières socioculturelles qui puissent empêcher aux femmes de jouir de leurs droits civiles et politiques.

Elle invite par ailleurs les femmes à prendre elles-mêmes la décision pour intégrer les espaces de pouvoir dans le pays et ne pas se laisser succomber sous la pression de la société pour faire marche-arrière. Selon Mme Roy, le principe du quota nécessite aujourd’hui des mécanismes d’application et des dispositions légales pour obtenir les résultats escomptés. « Le quota, croit-elle, permettra d’accroître le nombre de femmes dans les fonctions publiques. »

Jointe au téléphone par HPN, l’ambassadrice de Suisse accréditée en Haïti, Mme Edita Vokral a quant à elle souligné l’importance des femmes dans la vie politique. Pour la diplomate Suisse, le quota est une mesure de politique publique du type d’action positive qui vise à rectifier les inégalités hommes-femmes, étant donné les nombreuses barrières qui tiennent les femmes éloignées des structures décisionnelles.

D’après l’ambassadrice Edita Vokral, l’accompagnement de la Coopération Suisse concernant la vulgarisation autour du quota en Haïti, est aussi synonyme d’un appui à l’établissement de la démocratie.

« Le quota est l’une des démarches qui aident à établir l’équilibre entre l’homme et la femme en ce qui a trait, notamment à l’occupation des postes décisionnels dans un pays. Nous encourageons une telle démarche en Haïti », a-t-elle déclaré, avant de souligner l’importance de cette campagne dans un contexte où des élections vont être organisées dans le pays.

Réagissant sur la question, deux participants, Mme Yanique Casimir et Peter Cadet, respectivement représentante du ministère de la Culture et représentant de l’Institut du Bien-être social et de recherches (IBESR), estiment nécessaire à ce que hommes et femmes puissent jouir les mêmes droits et les mêmes opportunités.

« Ce serait une bonne chose de voir les espaces de pouvoir humainement équilibrés avec des femmes et des hommes de valeur », a martelé Mme Casimir à une question de HPN.

 

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 274 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter