• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Elections : Rencontre entre des partis politiques et un membre du CTCEP

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Près de cinquante partis et regroupements politiques haïtiens ont rencontré, le lundi 5 août, l’un des membres du Collège transitoire du Conseil électoral permanent autour de la tenue des prochaines élections, a observé l’agence Haïti Press Network.

 

Initiative de l’Institut pour la démocratie et l’assistance électoral (IDEA international), cette rencontre de plusieurs heures, déroulée dans un hôtel à Port-au-Prince, avait pour objectif de faciliter entre les acteurs impliqués dans le processus, un échange sur les prochaines élections, devant se tenir à la fin de cette année, .

« Dans le cadre de sa mission visant entre autre à renforcer les partis politiques, IDEA international a pris cette initiative pour faciliter un dialogue entre les membres du CTCEP et les dirigeants des partis politiques dans le cadre des prochaines élections », a fait savoir Marie Laurence Jocelyn Lassègue, directrice de programme de IDEA internationale en Haïti.

La conseillère électorale, Marie Clunie Dumay Miracles, la seule représentante du Collège transitoire du Conseil électoral permanent à la rencontre, a, elle, salué la démarche de l’IDEA nternational, mais n'a pas  été en mesure garantir aux représentants des partis et regroupements politiques une date pour la réalisation des prochaines sénatoriales et collectivités territoriales dans le pays.

« Sans une loi électorale, le CTCEP ne pourra pas organiser les élections. Il nous faut attendre le vote du projet de loi au Parlement pour pouvoir établir un calendrier électoral », a réagi, aux nombreuses questions de l’assistance et des journalistes, la conseillère Marie Clunie Dumay Miracles.

 

 

Des représentants de plusieurs partis politiques, qui ont pris part à cette rencontre, ont pas caché leur frustration par rapport à l’incertitude des membres du CTCEP qui, selon eux, sont dans l’impossibilité de réaliser les élections d’ici la fin de l’année.

« Au niveau du RDNP, nous continuons d’exiger du pouvoir en place l’organiser des élections dans le pays à la fin de l’année 2013 au plus tard, a déclaré Gérard Beaubrun, membre du directoire du parti. Si les élections ne se tiennent pas cette année, les membres du CTCEP et le président du pays doivent démissionner. »

Saluant cette initiative de l’IDEA, le responsable des affaires électorales au MOCHRENA, Daniel Bertrand, cette rencontre n’a pas comblé les attentes des représentants des Partis politiques.

« Je ne suis pas satisfait de le rencontre. Marie Clunie Dumay Miracles, qui a représenté ses collègues du CTCEP, n’était pas en mesure de donner aux responsables politiques une date précise pour l’organisation des élections et c’est bien cela qui nous intéresse tous », a regretté Daniel Bertrand.

Plusieurs autres dirigeants et responsables de Partis et Regroupement, qui ont pris part à la rencontre, ont exprimé leur mécontentement à l’intervention de la conseillère Marie Clunie Dumay Miracles, qui ne pouvait donner aucune garantie formelle de la date des prochaines compétitions électorales.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 272 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter