• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Election : Le CTCEP toujours dans les limites de ses capacités pour organiser les élections

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Le président du CTCEP Emmanuel Menard a fait savoir lundi que jusqu'à cette date l’institution se trouve dans les limites de ses capacités pour organiser des élections d’ici la fin de l’année. Il a renouvelé la volonté du CTCEP d’organiser les élections avec la loi électorale en vigueur, quelle que soi la date que ces élections se tiendront. Aussi, M. Menard soutient qu’il quittera son poste dès la fin de son mandat, a appris Haïti Press Network.


Le conseiller électoral informe qu’actuellement les autres membres effectuent actuellement une deuxième mission en province, en vue d’évaluer la situation des BEC et des BED. Il promet qu’un rapport global des deux missions sera bientôt disponible.

Le CTCEP a un budget de fonctionnement de 722 millions 800 milles gourdes. Toutefois, selon Emmanuel Menard l’institution a notamment besoin d’un budget de fonctionnement, d’opération et un budget d’investissement.

Le président du CTCEP a fait cette déclaration lors de la signature d’un protocole d’accord avec la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES), qui s’adonne notamment dans le créneau de la communication, et de sensibilisation.

Cet accord englobe également un aspect spécial, qui concerne la protection des minorités, notamment les personnes à mobilités réduites. De plus, la question d’éducation civique, équité de genre sont compris dans ce nouveau mémorandum.

« Avec la signature de cet accord, les partenaires internationaux et haïtiens vont pouvoir faire les choses autrement. Les violons seront accordés pour que chacun joue sa partition lors des prochaines élections », promet le président du CTCEP.

Emmanuel Menard souligne que ce partenariat va permettre une meilleure gestion des actions avec les partenaires électoraux, ceci pour palier aux nombreuses collisions qui ont eu lieu entre les partenaires lors des élections antérieures. Un document sera bientôt rendu public, afin de définir clairement le type de coopération qu’entretiennent les deux institutions.

« Aujourd’hui Haïti veut faire mieux, nos partenaires eux aussi veulent nous aider autrement. Nous ouvrons au CTCEP une nouvelle aire dans la coopération internationale. Ce sera fait dans le respect mutuel, selon les besoins du CEP et dans les limites des capacités du partenaire », a conclu M. Menard.


Pour sa part le vice-président des programmes de l’IFES Michael Svettik a indiqué que nouvel  engagement de l’institution vise à aider au développement de la démocratie en Haïti. Il rappelle que l’IFES avait l’habitude de coopérer dans l’organisation des précédentes élections en Haïti, avec les autorités et tous les acteurs concernés par les élections.

« Ce qui est le plus important, c’est que la relation que nous avons avec le CTCEP soit plus rapprochée. Cette relation est basée sur le respect, le professionnalisme et le partenariat », a déclaré le responsable de l’IFES.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 345 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter