• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Politique-coopération: Lancement du Fonds d’investissements des Collectivités Territoriales

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Le Premier ministre haïtien Laurent Salvador Lamothe, le ministre de l’Intérieur de des Collectivités Terrotoriales (MICT), David Bazile et l’ambassadeur en chef de la délégation de l’Union Européenne en Haïti ont procédé lundi, à l’occasion de la cérémonie de clôture de la formation d’Application du Programme d'intervention Nord/Est (PINNE), au lancement du Fonds d’investissements des Collectivités Territoriales (FICT).

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre du programme d’Appui à la gouvernance et à l’investissement local (AGIL) financé par l’Union Européenne à hauteur de 5.5 millions euros.

« Le fonds d’investissement des collectivités territoriales constitue un veritable outil pour l’expérimentation dans la maitrise d’ouvrage communal dans le domaine de la décentralisation », a expliqué  le titulaire du MICT. M. Bazile a plaidé en faveur des collectivités territoriales fortes et autonomes pouvant exercer les attributions dévolues par la loi et pour prendre en charge les besoins de la communauté.

Le FICT, selon ministre Bazile, a la particularité de favoriser des dynamiques intercommunales et ainsi d’augmenter les capacités d’interventions des communes par la mutualisation de leurs ressources.

Par le lancement du FICT, le gouvernement, en partenariat avec l’UE, entend marquer un pas décisif dans le processus de décentralisation en Haiti, lit-on dans un communiqué du MICT et de  l’UE.

« Si nous faisons cet effort d’engager un processus de décentralisation, c’est pour permettre à tous concitoyens (nes) sur tout le territoire national d’avoir accès à des  services publics de qualité et de proximité, a pour sa part déclarée le Premier ministre haïtien Laurent Lamothe.

120 millions de gourdes et un appui budgétaire additionnel pour la sensibilisation de la population sur son implication dans la gestion des affaires locales seront engagés par l’Union au profit de 13 communes situées dans 4 arrondissements des départements du Nord et du Nord-est. Le MICT apporte, pour sa part, à ce projet une contribution complémentaire de 12 millions de gourdes, a poursuivi le communiqué.

L’ambassadeur en chef de la délégation de l’Union Européenne en Haïti  a souligné l’importance du rôle des autorités locales et la société civile au niveau du développement durable dans le pays et dans le domaine de politique publique. C’est pourquoi, dit-il, que l’UE s’est engagée depuis longtemps à appuyer le processus de décentralisation en Haiti.

« Le FICT témoigne de l’importance que l’Union Européenne attache aux thèmes de la gouvernance locale et de la décentralisation, essentiels à un développement durable impulsé de la base par les acteurs sociaux », a indiqué M. Perez.

Par ailleurs, plus d’une centaine de cadres municipaux ont reçu leurs certificats après avoir suivi une formation  du 10 au 27 septembre à L’université Limonade Henry Christophe.

Ces agents vont travailler aux cotés des maires sur des projets visant le renforcement de la décentralisation.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 246 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter