• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-mines : « il n’y a aucune mine en exploitation dans le pays », dixit Ludner Remarais

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le directeur général du bureau des mines, Ludner Remarais, a fait le point, jeudi, autour  du développement du secteur minier en Haïti, mais également sur les actions menées par son institution pour développer le secteur.

 

 

 

 

Il n'y aurait aucune exploitation minière effective en Haïti,  a tenu à préciser M. Remarais qui revenait sur la séance organisée au Sénat au cours de laquelle, le grand corps avait adopté une résolution demandant de surseoir sur les exploitations des mines d’or  dans le grand Nord du pays.

Cette décision a été bénéfique et a permis d’aborder avec plus de sérieux la question minière qui est une question d’ordre public, a-t-il laissé entendre. Aussi le bureau des mines est en train avec le support de partenaires nationaux et internationaux, notamment la banque mondiale d’élaborer une loi cadre fixant les conditions d’exploitation des ressources du sous-sol haïtien.

Cette loi qui est à 95% terminée sera transmise sous peu à l’exécutif pour les suites nécessaires. Elle visera d’abord à défendre les intérêts  de l’État d’Haïti sur le plan environnemental, social et fiscal.

L’exploitation minière ne peut être effective sans une régulation du système cadastral, aussi Ludner Remarais annonce la création d’une direction au bureau des mines qui aura à s’occuper  de la question du cadastre minier. Cette institution jouira d’une certaine indépendance pour mener à bien sa mission.

Des coopérations avec Cuba, certains pays d’Afrique et la banque mondiale devront permettre, dans peu de temps, de procéder à une évaluation du potentiel minier du pays. Aussi la banque mondiale supportera les efforts engagés par le bureau des mines pour se renforcer. Des bourses d’étude seront ainsi accordées aux étudiants de la Faculté des sciences afin de parfaire leur formation et de contribuer au développement du secteur.

Un programme de maitrise, informe M. Remarais sera également mis en place à ladite faculté en vue de permettre au pays de se doter de cadres compétents capable de supporter le plan de développement minier élaboré.

LE

Photo: J.J. Augustin

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 340 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter