• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti : Le Consortium des partis politiques invite l’Opposition à privilégier les intérêts d’Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Près de quarante-huit heures après la signature de  l’accord du dialogue inter-haïtien, les partisans et sympathisants du pouvoir en place y voient une victoire pour le chef de l’Etat. Une douche froide pour calmer l’Opposition. Ainsi, contrairement au Mouvement  patriotique de l’Opposition démocratique (MOPOD), le Consortium national des partis politiques plaide pour la mobilisation conduisant au progrès et à la stabilité du pays lors d’une conférence de presse donnée, ce lundi 17 mars 2014 dans leurs locaux sis à la rue Cameau.



Selon le président du Consortium, Jeantel Joseph, la signature de l’accord  de l’hôtel « el Rancho » est un signal clair que lance le pays à tous les détracteurs du pouvoir. Il fait montre, soutient-il,  de la capacité du peuple haïtien à transcender  ses dissensions et discordes via le dialogue en vue de sortir le pays de l’ornière du sous-développement.

À en croire le président de cette plateforme politique, la situation socio-économique dans laquelle s’enlise le pays nécessite de l’urgence. En ce sens, il a fait un plaidoyer pour la stabilité dans le pays en rejetant  toute idée de table rase « tabula rasa» prônée par le MOPOD (l’Opposition) dont il se garde de citer le nom lors de son intervention.

Monsieur Joseph a, en outre, mis l’accent sur la nécessité  pour les différents acteurs de la société haïtienne de faire un dépassement de soi. Cela, précise-t-il, contribuera à mettre de côté leurs intérêts divergents dans l’intérêt de la nation.

Par ailleurs, il invite le chef de l’Etat et les présidents des deux branches du Parlement à se solidariser en vue de faciliter l’application dudit accord. Aussi invite-t-il la population à boycotter l’appel à la mobilisation de l’Opposition à vision déstabilisatrice ne cessant de s’illusionner depuis deux ans.

De son côté, Fednel Monchéry, porte-parole de cette structure, n’a pas mâché ses mots pour critiquer l’attitude des partis politiques ayant fait défection lors du dialogue inter-haïtien. Cette manœuvre, critique-t-il, consiste à chasser le président Martelly du pouvoir. Toutefois, il les invite à se ressaisir en vue de prendre le chemin des élections qui se tiendront cette année.

RA/HPN

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 423 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter