• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : Le député Bélizaire, en grève de la faim, obtiendra-t-il gain de cause?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

Le député de la circonscription de Delmas/Tabarre (Ouest d’Haiti), Arnel Bélizaire, qui a entamé, depuis le 21 juillet dernier, une grève de la faim pour faire passer ses revendications, veut aller jusqu’au bout dans sa lutte. Obtiendra-t-il gain cause?

 

Son état de santé est toujours stable. Mais, il est amaigri considérablement peut constater tous ceux qui l’ont rendu visite [de courtoisie], cette semaine.

Pour l’aider à mieux résister aux troubles de santé, faute de ratio alimentaire quotidienne convenable, les membres de la commission ad hoc formé au Parlement pour assurer le suivi du dossier avaient conseillé au parlementaire-gréviste d’accepter qu’il soit mis sous perfusion.

Dans la foulée, ses amis, ses proches, certains de ses collègues parlementaires ainsi que des hommes politiques… le rendent visite constamment là où il observe la grève, dans un coin qu’il a lui-même aménagé, à la salle de séance de la Chambre des députés.

Plusieurs de ses visiteurs, rapportent des médias de la capitale, ont tenté « en vain » de convaincre Arnel Bélizaire de lever la grève pour éviter que son état de santé ne soit détérioré.

En bon croyant, l’élu de Delmas/Tabarre, fervent défenseur (sic) de la couche sociale la plus vulnérable du pays, veut aller jusqu’à la victoire finale dans sa lutte […] et n’entend pas lever la grève tant que ses revendications ne soient pas pris en considération.

« La transparence dans la gestion du fond d’appui au Parlement fourni par l’USAID, la libération des prisonniers ‘‘politiques’’ et la démission du président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) Anel Alexis Joseph (qui ne remplit pas les conditions nécessaires pour occuper ce poste) », sont les principales revendications du député Bélizaire.

Pour certaines personnalités [avisées] de la société civile, les réclamations – justes qu’elles soient – d’Arnel Bélizaire ne seront pas pris en considérations. « Anel Alexis Joseph peut décider volontairement de démissionner de sa fonction », commente un avocat, qui pourtant dit appuyer la démarche du député Bélizaire.

Cependant, le président de la commission parlementaire chargée d’accompagner le gréviste, le sénateur Andris Riché, avait indiqué que, « la commission a entrepris des démarches pour qu’au moins deux des trois revendications du député Bélizaire soient satisfaites. »

Dans une interview qu’il a donnée à HPN, le 25 juillet, le député Arnel Bélizaire, qui s’est toujours identifié comme un farouche opposant du régime Martelly, avait menacé de prendre les armes contre des secteurs de la société civile, voire même des députés ceux du bloc PSP en particulier.

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 310 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter