• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Massacre ST Jean Bosco : 26 ans après, les victimes continuent de réclamer justice

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

 

A l’occasion du 26e  anniversaire du massacre de St Jean Bosco qui a eu lieu, le 11 septembre 1988, plusieurs centaines  de partisans et sympathisants du parti Politique Lavalas se sont réunis, jeudi, sur la cour de l’Eglise à La Saline pour continuer de réclamer justice et réparation les  victimes.

 

 

Dépôt de gerbe de fleur, animation musicale, témoignages,  sont entre autres les activités prévues dans le  cadre  de cette commémoration, a constaté Haïti Press Network.

Plusieurs personnalités politiques notamment André Fadot, Printemps Belizaire et l’ancien sénateur, Louis Gérald Gilles, et la coordonnatrice du parti, Maryse Narcisse  ont pris part à cette cérémonie.

Les participants, photos en main à l’effigie de l’ancien président Aristide crient ABA Martelly.

« C’est avec un sentiment  de chagrin et de remords que nous commémorons les 26 ans du massacre de St Jean Bosco. Nous déplorons que jusqu'à présent rien n’est fait pour rendre justice aux victimes »,  a déclaré un témoin Jean Claude Dorcé.

Pendant cette cérémonie de rappel, les partisans de l’ancien prêtre de l’église catholique ont critiqué la décision du juge Lamarre Belizaire d’assigner à résidence l’ex-chef d’Etat accusé, notamment de  corruption, trafic de drogue et blanchiment  des avoirs.

« Le massacre du 11 septembre 1988 était une tentative d’assassinat sur Jean Bertrand Aristide. Aujourd’hui, avec ce mandat c’est la même démarche qui continue afin d’exclure le peuple haïtien aux prochaines élections », a déclaré l’ex-sénateur Louis Gérard Gilles.

Il assure que « cette fois-ci, ce coup ne passera pas et que  le peuple restera vigilant, et fidèle  à leur leader charismatique ».

Plus loin, Gérard Gilles dit ne reconnaître le mandat émis contre Aristide par le juge Belizaire.  Il qualifie cette démarche « d’action mensongère et de machination relevant d’un complot visant à réduire au silence Jean Bertrand Aristide».

« Je suis ici pour commémorer les victimes, pour dire non à ces types d’agissements dans le pays. Ces messieurs du Brasa rouge qui ont assassiné Antoine Izmery, Père Gérard Jean Juste, ce sont eux qui se sont transformés  aujourd’hui  en brasa rose et qui veulent persécuter le leader populaire », a déclaré Mme Narcisse.

Par ailleurs, elle réaffirme la volonté du parti Lavalas de participer aux élections, afin de « contribuer dans l’amélioration des  conditions de vie de la population ».

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 430 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter