• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Minustah: Haïti souscrit à un retrait progressif de la Minustah (amb. Denis Régis)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Intervenant devant le Conseil de sécurité de l’ONU l’ambassadeur d’Haïti Demis Régis a soutenu le plan de retrait progressif de la Mission de l’ONU en Haïti. Il a également renouvelé l’engagement du gouvernement à organiser des élections dans les meilleurs délais dans le pays.

 

« S’agissant du renouvellement du mandat de la MINUSTAH, le Gouvernement haïtien a eu l’occasion de faire part de ses vues et de sa propre évaluation de la situation à la Mission d’évaluation des Nations Unies effectuée cet été à Port-au-Prince.  Il partage pleinement l’analyse du Secrétaire général quant aux gains incontestables effectués dans les axes prioritaires de la mission de stabilisation et quant à la nécessité de consolider ces gains.  De même, en ce qui concerne notamment la Police nationale d’Haïti, il est conscient des lacunes existantes, de l’inadéquation des effectifs, de la carence d’équipements et de l’insuffisance de ressources et de moyens, autant de facteurs qui soulignent à quel point « d’autres progrès sont nécessaires avant que la Police nationale ne soit en mesure d’assurer le même niveau de sécurité que la MINUSTAH ».  Cela illustre bien la nécessité d’une « redéfinition » des objectifs, de la nature et des composantes de la mission, et ce, en fonction de la réalité sur le terrain.

1. Á la lumière de sa propre évaluation des risques et des menaces à la sécurité interne et externe, et en plein accord avec les conclusions de l’examen de la stabilité globale de la situation de la sécurité effectué par les Nations Unies, le Gouvernement haïtien souscrit, pour sa part, à la recommandation faite au Conseil de sécurité de prolonger d’un an le mandat de la MINUSTAH, jusqu’au 15 octobre 2015, étant entendu que cette prorogation s’inscrit dans la perspective d’un désengagement progressif de la Mission s’accompagnant d’un transfert graduel de ses responsabilités aux autorités nationales haïtiennes.

2. Dans le même ordre d’idées, le Gouvernement haïtien appuie la recommandation faite par le Secrétaire général d’un désengagement en deux étapes de la MINUSTAH, laquelle aurait une présence réduite sur le terrain, mais maintiendrait une composante militaire d’envergure appropriée, qui fournirait un appui pertinent aux institutions haïtiennes uniquement lorsque des situations de maintien de l’ordre excéderaient les capacités de ces dernières ».

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 206 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter