• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : la POHDH et le RNDDH appellent à la libération des manifestants arrêtés

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

La Plateforme des Organisations Haïtiennes de Droits Humains (POHDH) et le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) appellent à la libération des manifestants et militants politiques arrêtés illégalement, au cours de la manifestation organisée, aux Cayes et à Port-au-Prince, le 26 octobre, par des groupes de l’opposition pour exiger, entre autres, la démission du chef de l’État, a appris HPN via un communiqué.

 

En effet, le 27 octobre, les autorités ont décidé d’écrouer 2 militants politiques Rony THIMOTEE et Biron ODIGE à la prison civile de Carrefour, sans qu'aucune autorité judiciaire ne les ait auditionnés.

« Ceci constitue une grave violation de l’article 79 du Code d’Instruction Criminelle qui fait obligation à tout auteur d’un mandat d’amener, d’interroger le prévenu arrêté dans un délai de vingt-quatre (24) heures au plus tard. Il n’est donc pas permis à un Magistrat de convertir un mandat d’amener en mandat de dépôt sans avoir entendu préalablement le prévenu »,soutiennent La POHDH et le RNDDH.

D’un autre côté ses organisations s’étonnent que des reproches d'incitation à la violence et de destruction soient faits  à ses  manifestants et militants de l'opposition alors qu'aucun acte de flagrance n’a été constaté comme le veut la Loi.

La POHDH et le RNDDH  exhortent le pouvoir exécutif à faire preuve de tolérance  et de lucidité  afin d’éviter que le pays ne sombre dans le chaos et l’anarchie conclut la note.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 433 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter